La nomination de Lamouchi livre enfin ses secrets

A peine les eléphants-footballeurs ont-ils été éliminés du Mondial 2014 que la nomination du sélectionneur lamouchi livre ses secrets !

Dimanche 29 Juin 2014 - 02:55


La nomination de Lamouchi livre enfin ses secrets
La nomination de Lamouchi livre enfin ses secrets
L’entraineur des eléphants, le franco-tunisien sabri Lamouchi a rendu le tablier après l’élimination de son équipe au premier tour du mondial 2014. il tire ainsi les conséquences de son échec. un fiasco dont le clou a été la défaite de la côte d’ivoire face à la Grèce (1-2), le mardi 24 juin dernier. Gervinho, l’une des vedettes de l’équipe ivoirienne, n’a pas mis de gants pour indexer- lamouchi et son staff. « Dans un match, il n’y a pas que les joueurs qui sont concernés. Il y a tout un staff en place aussi. Le staff et le coach doivent aussi avoir l’expérience pour gérer ce genre de rencontres. C’est aussi la responsabilité du coach de gérer ce genre le match.», a-t-il dénoncé. en sortant à la fois drogba et Gervinho lors de la rencontre côte d’ivoire- Grèce, sabri lamouchi a joué d’amateurisme et d’inexpérience notoires. mais ça tout le monde le sa- vait y compris la fédération ivoirienne de football (fif). car l’équipe nationale de côte d’ivoire est le premier poste  de lamouchi fraichement formé en qualité d’en- traineur. tous les spécialistes du monde du football ivoirien s’en étaient inquiétés. Pourquoi la fif s’était-elle entêtée à maintenir ce novice comme entraineur d’une formation classée pendant longtemps première en afrique selon la fifa ? selon des sources concor- dantes proches du rhdp, la coalition au pouvoir, c’est depuis le Golf hôtel (abidjan-riviéra) où alassane dramane ouattara, henri Konan Bédié, Guillaume soro et leurs hommes armés ou non s’étaient retranchés durant la période postélectorale que des décisions avaient été arrêtées. d’une part, remettre la présidence de la fédéra- tion ivoirienne de football (fif) à sydi diallo. d’autre part, choisir un nouveau sé- lectionneur national. c’est durant cette période que le nom de sabri lamouchi a circulé. il est le protégé de madame dominique Nouvian ouattara et cela a été déterminant, a-t-on appris, dans son choix. même si les nouveaux dirigeants de la fif n’ignoraient pas qu’il est un novice et qui n’avait pas encore coaché une quelconque équipe. même pas une formation de d2 en france ou ailleurs. en plus de la pression ve- nant d’en-haut sur la fif pour choisir lamouchi, les dirigeants de la fédération nationale de football étaient confrontés à un autre problème. c’est que l’une des vedettes des eléphants, Yaya touré, menaçait de ne plus jouer en sélection nationale tant que françois Zahoui serait toujours le coach des eléphants. Yaya touré reprochait à Zahoui de le maintenir remplaçant lors de certaines rencontres. la fif a cédé aux caprices Yaya touré en écartant Zahoui. Qui a été ensuite affecté comme coach des eléphants espoirs. une sorte de « garage » qui ne dit pas son nom. la place de coach des eléphants fanion étant vacant, c’est donc sans hésiter que la fif y a placé le protégé de madame dominique ouattara. la suite de l’aventure, on la connait.

Boga sivori bogasivo@yahoo.fr

Source: Notre Voix n° 4752 des samedi 28 & dimanche 29 juin 2014




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !