La mère de Blé Goudé à Hamed Bakayoko : « Rendez-moi mon fils »

Mardi 18 Mars 2014 - 07:20


Tristesse, meurtrissure et souffrance. Tels sont les maux qui assaillent  Kpogrobré, village de Charles Blé Goudé, village situé à quelques encablures de la ville de Guibéroua. Le samedi 15 mars, la délégation de la JFPI conduite par son secrétaire national Koua Justin, a rendu visite à Gnepôh Suzanne, la mère de Blé Goudé. Une femme au visage meurtri par l’absence de son fils. Sollicitée pour commenter les images de son fils, Gnépôh Suzanne s’est laissé fondre en larmes. « Je veux qu’on me rende mon fils. Il est tout ce qui me reste. Mon mari est mort, et lui, représente tout pour moi. Que ceux qui l’ont pris sachent que c’est l’enfant d’une femme comme toutes les mamans ont des enfants. Rendez- moi mon fils », a-t-elle déclaré le visage imbibé de larmes. Comme sa mère, les autres parents qui recevaient la délégation n’ont pu tenir le coup. Sous l’apâtâme du village, jeunes, femmes et vieux, tous réunis ont exprimé leur soutien à Koua pour le combat de la libération de leur fils qu’il mène. Quant au chef central, Blé Blaise, il a encouragé les jeunes à cultiver la justice et l’esprit de combat. «Pas n’importe lequel, mais le combat qui vaille la peine d’être menée. La lutte que vous menez est noble et Dieu aide toujours ceux qui mènent le bon combat. En réponse, Justin Koua a révélé que tant que Gbagbo Laurent et Blé Goudé ne sont pas libérés, la jeunesse du Front populaire ivoirien sera toujours mobilisée pour le combat».

 S. Z.
Source: Le Quotidien d’Abidjan n°1110 du  lundi 17 mars 2014




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !