La démocratie Sarko-Ouattara: Une démocratie unijambiste et hémiplégique sur un terrain miné

Vendredi 17 Août 2012 - 08:12


La démocratie Sarko-Ouattara: Une démocratie unijambiste et hémiplégique sur un terrain miné
La démocratie Sarko-Ouattara: Une démocratie unijambiste et hémiplégique sur un terrain miné La démocratie par bombardements a eu pour effet de créer une nouvelle version tropicalisée de la démocratie.  Cette démocratie ne s’embarrasse pas d’une constitution et comme dans la République très très démocratique du GONDWANA du chroniqueur MAHAMAT OUSMANE de la Radio France Internationale (RFI), la constitution est le chef de l’Etat par bombardements. Le siège de l’opposition est la prison et ses militants sont des présumés coupables de crimes, de viols, de vols et d’atteinte à la sureté de l’Etat.
Cette présomption se transforme en condamnation en cas de désir de meetings et de manifestations publiques.  A l’approche des élections les militants du pouvoir sont candidats à des mandats électoraux et les opposants sont candidats à des mandats d’arrêt.
L’administration fonctionne mieux quand elle est dirigée uniquement par les membres de la famille biologique ou tribale. Il en est de même de l’armée, de la justice et du parlement.
Les droits de l’homme sont protégés par des chasseurs traditionnels et l’homme devient un gibier en cas de violation de la volonté du chef. 
Le droit à l’éducation est mieux assuré quand l’université est fermée et que le Président élu de l’université est en prison avec les enseignants qui l’ont élu.
Le droit à la santé est mieux assuré quand les médicaments sont déclarés gratuits dans des hôpitaux sans médicaments et que les comptes bancaire de ceux qui veulent payer leurs médicaments sont gelés.
Le droit à l’emploi est garanti par des fusils distribués à tous les jeunes partisans du chef bien aimé. A la fin du mois les salaires sont assurés en rentrant dans les domiciles des opposants à la recherche d’armes ou de miliciens et en ressortant avec des portables, de l’argent, des bijoux et les jeunes considérés comme des miliciens sont arrêtés, torturés et emprisonnés. Pour ces jeunes « miliciens », leur employeur est la prison ou les camps de torture.
Le droit au logement est garanti pour les partisans du régime par expropriation du domicile de ceux qui sont soupçonnés d’opposants qui eux, ont le droit d’asile interne et externe.
Le droit à la création d’entreprise est réalisé pour les partisans du régime par expropriation des plantations des populations soupçonnées d’être dans l’opposition.
Cette variété de démocratie par bombardements choisit donc ses citoyens et ses cerveaux et exclut tout le reste. C’est donc une démocratie unijambiste et hémiplégique.
Une telle démocratie qui marche avec des fusils distribués d’une manière anarchique ne peut que vivre dans des affrontements permanents. Dans une telle démocratie, la vie est vraiment un combat.
 
Dr Cheick DIABATE,
Université du Colorado,
USA




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !