La Côte d‘Ivoire est-elle indépendante? : Une réflexion avec Kwame Nkrumah.

Pour le commun des mortels, l’indépendance de la Côte d’Ivoire, proclamée le 7 août 1960 est un fait, une évidence, qui ne saurait être remise en cause. Et pourtant, la réalité du pays suscite questionnement sur cette indépendance proclamée et sans cesse clamée, dans une prise de distance de « l’évidence » et de l’apparence. La pensée de l’ancien président et philosophe ghanéen Kwamé Nkrumah déstabilise toutes les certitudes sur les indépendances de la plupart des pays africains. Sa pensée est le miroir de l’indépendance de ces pays africains, qui leur renvoie l’image de leur propre illusion. La Côte d’Ivoire est-elle véritablement indépendante? Lire la réponse indirecte de Kwame Nkrumah dans cet extrait de son livre intitulé "Le néo-colonialisme. Dernier stade de l’impérialisme".

Mardi 7 Août 2012 - 07:10


La Côte d‘Ivoire est-elle indépendante? : Une réflexion avec Kwame Nkrumah.
"Le néo-colonialisme aujourd’hui représente l’impérialisme à son stade final, peut-être le plus dangereux. On a pu dans le passé convertir un pays auquel un régime néo-coloniale avait été imposé- l’Egyptes du XIXè siècle en est un bon exemple-en un territoire colonial; Aujourd’hui, ce processus n’est plus possible. Le colonialisme à l’ancienne mode n’a pas entièrement disparu. Il constitue toujours un problème africain, mais il bat partout en retraite. Une fois qu’un territoire a reçu une indépendance nominale, il n’est plus possible, comme c’était le cas au siècle dernier, de faire marche arrière. Aujourd’hui des colonies peuvent encore exister, mais il n’est plus possible d’en créer de nouvelles. Au lieu du colonialisme comme principal instrument de l’impérialisme, nous trouvons à l’heure actuelle le néo-colonialisme.
L’essence du néocolonialisme, c’est que l’État qui y est assujetti est théoriquement indépendant, possède tous les insignes de la souveraineté sur le plan international. Mais en réalité, son économie, et par conséquent sa politique sont manipulées de l’extérieur.
Cette manipulation peut revêtir des aspects divers. Par exemple, dans un cas extrême, les troupes de la puissance impériale peuvent être stationnées sur le territoire de l’État néo-colonial et en contrôler le gouvernement. Plus fréquemment pourtant le contrôle est exercé par des moyens économiqes ou monétaires. L’État néo-colonial peut être obligé d’acheter les produits manufacturés de la puissance impériale à l’exclusion des produits concurrents venus d’ailleurs. Le contrôle de la politique de l’Etat néo-colonial peut se faire par des versements assurant les frais de fonctionnement de l’État, par l’introduction de fonctionnaires à des postes où ils peuvent dicter une politique, et par le contrôle monétaire exercé sur les changes grâce à un système bancaire contrôlé par la puissance impérialiste.
Dans la plupart des cas, la puissance qui exerce le contrôle est souvent l’Etat qui auparavant dirigeait le territoire néocolonial, mais ce n’est pas là une règle absolue. Dans le cas du Vietnam du Sud, par exemple, la puissance impériale était la France, mais le contrôle est maintenant exercé par les Etats- Unis. Il est également possible que le contrôle néo-colonial soit exercé par un consortium d’intérêts financiers qui ne s’identifient à aucune nation en particulier. La domination du Congo par de grandes sociétés internationales le prouve.
Le résultat du néo-colonialisme est que le capital étranger est utilisé à l’exploitation, plutôt qu’au développement, des parties du globe les moins évoluées. Les investissements augmentent alors l’écart entre les pays riches et les pays pauvres au lieu de le combler.
La lutte contre le néo-colonialisme n’a pas pour but d’interdire le placement des capitaux des pays développés dans les pays qui le sont moins, mais d’empêcher l’utilisation de la puissance financière des nations industrielles à l’appauvrissement des nations moins développées. "

Kwame Nkrumah, Le Néo-colonialisme. Dernier stade de l‘impérialisme, éditions présences africaines, 1973, pp 9-10

Texte proposé par ZEKA TOGUI.

 
 
 
 
 
 
 
 




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !