La Coalition Nationale pour le Changement Extérieur (CNCE) au travail, dans l'imminence de la signature de la charte de la CNC

Mardi 19 Mai 2015 - 12:19


A gauche, Blaise Pascal Logbo, président du NPR (Nouveau parti pour le Rassemblement), à droite Christian Vabé, président du RPCI-AC ( Rassemblement du Peuple de Côte d'Ivoire Alternative Crédible). Séance de travail de la Conférence des présidents de la CNCE-18 mai 2015
A gauche, Blaise Pascal Logbo, président du NPR (Nouveau parti pour le Rassemblement), à droite Christian Vabé, président du RPCI-AC ( Rassemblement du Peuple de Côte d'Ivoire Alternative Crédible). Séance de travail de la Conférence des présidents de la CNCE-18 mai 2015
Les leaders de partis politiques et d'Associations résidant à l'extérieur du pays ont décidé de ne pas être en marge du vent de changement qui soufflera bientôt sur la Côte d'Ivoire. Depuis  le 1er mai ces leaders ont donc créé la Coalination nationale pour le changement Extérieur (CNCE). Une Coalition qui n'est rien d'autre que le prolongement extérieur de la Coalition national pour le Changement dont  la charte a été signée le vendredi 15 mai dernier à Abidjan. La CNCE aura aussi à signer  cette charte dans les jours à venir. Bien avant cette signature imminente  de  la charte, les différents leaders de la CNCE sont au travail pour opérer les derniers réglages avant l'évènement. C'est dans ce cadre que le président du RPCI-AC ( Rassemblement du Peuple de Côte d'Ivoire Alternative Crédible), Christian Vabé,  le président du NPR (Nouveau parti pour le Rassemblent), Blaise Pascal Logbo, et le président de l'AIRD (Alliance ivoirienne pour la République et la Démocratie) se sont retrouvés hier en début de soirée dans le salon d'honneur d'un hôtel parisien du 10ème arrondissement pour y tenir une séance de travail. Absent le jour de sa création, ce fut l'occasion pour le président de l'AIRD de mieux s'informer sur les motivations de la création de la CNCE. Le ministre Eric Kahé a dit adhérer a priori à l'esprit et aux objectifs de la CNCE, sans toutefois manquer de souligner qu'il se referera à la base de son parti avant toute décision.
Cette séance de travail, il faut le souligner, s'est tenue dans le cadre de  la Conférence des présidents de la CNCE dont  sont aussi membres Stéphane Kipré de l'UNG (Union des Nouvelles Générations) et Dr Boga Sako Gervais de la FIDHOP ((Fondation Ivoirienne pour l’observation et la surveillance des Droits de l’Homme et de la vie Politique). Tous deux étaient empêchés et n'ont donc pu participer à cette séance de travail.
Dans les jours à venir, la diaspora ivoirienne sera donc conviée à la cérémonie de signature de la charte de la CNC par la CNCE. L'union faisant la force, il est raisonnable d'espérer que la Coalition nationale pour le changement et la CNCE, son prolongement extérieur,  parviendront à apporter le changement espéré par le peuple de Côte d'Ivoire.

Zéka Togui




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !