La CPI rejette plusieurs demandes formulées par les avocats de Gbagbo

Dimanche 16 Février 2014 - 15:21


La Cour pénale internationale (CPI) a rejeté plusieurs demandent formulées par les avocats de l'ancien Chef de l'Etat ivoirien, Laurent Gbagbo.

Selon une note de l'unité des affaires publiques de la Cour dont APA a obtenu copie samedi, les juges de la chambre préliminaire I ont rejeté la demande de la défense M. Gbagbo.

Les avocats de l'ex-Président ivoirien, souhaitaient en effet, que soient nommés des experts pour faire un rapport balistique et plancher sur des vidéos et des nouveaux éléments de preuve du procureur, Fatou Bensouda.

Par ailleurs, ajoute la même source, la CPI a donné des instructions à la défense pour présenter notamment ses observations en 300 pages sur les preuves du procureur, le 17 mars prochain.

Laurent Gbagbo, soupçonné de crimes contre l'humanité, avait été interpellé en avril 2011 par les forces pro-Ouattara, appuyées par l'armée française et l'ONU.

Il avait ensuite été transféré fin novembre 2011 à La Haye, où il est écroué depuis. M. Gbagbo nie les accusations portées à son encontre.

L'épouse de Laurent Gbagbo, Simone, fait elle aussi l'objet d'un mandat d'arrêt de la CPI, mais Abidjan refuse de la remettre à la Cour, au motif que la justice ivoirienne est désormais en capacité d'assurer équitablement son procès.

L'ex-ministre de la jeunesse dans le dernier gouvernement de M. Gbagbo, Charles Blé Goudé, fait lui aussi l'objet d'un mandat d'arrêt. Il est actuellement détenu en Côte d'Ivoire.

LS/APA


Publié le samedi 15 fevrier 2014  |  APA




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !