La CPI décerne à Laurent Gbagbo le prix Nobel de médecine et physique 2012:

Dimanche 28 Octobre 2012 - 23:19


La CPI décerne à Laurent  Gbagbo le prix Nobel de médecine et physique 2012:
Après la grande révolution de la machine à remonter le temps découvert par les experts indépendants de l’ONU pour accabler les pro-GBAGBO, la Cour Pénale Internationale vient de certifier de très grandes découvertes en médecine et en physique faites par le plus célèbre des prisonniers  : Laurent GBAGBO.
En effet, suite à la séance en appel de la demande de mise en liberté provisoire de Laurent GBAGBO, la juge en charge du dossier a opposé un refus catégorique car dit-elle, Laurent GBAGBO est capable de fuir compte tenu de «ses  réseaux importants et bien organisés de supporters, de ses contacts politiques étrangers et de ses moyens financiers  ».
Laurent GBAGBO, détenu à Korhogo avec les mêmes réseaux importants et bien organisés de supporters, ses contacts politiques étrangers, ses moyens financiers, n’a pas fui malgré sa bonne santé initiale et les conditions de détentions insupportables qui pouvaient inciter à la fuite; mieux, sous une pluie de bombe de l’armée française et onusienne pendant les derniers moments de la crise postélectorale, il a fait le choix de vivre sous des bombes qui pouvaient l’exterminer.
Avec un état de santé amoindrie par les tortures de Korhogo et de meilleures conditions de résidence en cas de liberté provisoire, sans que ses réseaux de supporters, ses contacts politiques étrangers et ses moyens financiers n’aient changé, il serait prêt à fuir en se rendant invisible aux systèmes de surveillances électroniques fixes et mobiles les plus modernes.
Pour la CPI, Laurent GBAGBO est donc plus dynamique malade qu’en bonne santé. En plus, il détient la technologie de l’invisibilité aux systèmes de surveillances électroniques fixes ou mobiles. Ces technologies performantes qui ont des caractéristiques de traçabilité, d’inviolabilité, de détectabilité à distance ou par satellite, d’alerte en cas de tentative de désactivation que même le tout puissant ex- DG du FMI, Dominique STRAUSS KAHN, avec des moyens plus importants, un réseau de contacts politiques étrangers plus fourni, en tête des sondages aux élections présidentielles avec un réseau de supporters plus nombreux en France et dans le monde, n’a pas pu violer lorsqu’il était en liberté provisoire aux USA et potentiel Président de la République Française  !
Si Laurent GBAGBO, détenu à la Haye a fait de si importantes découvertes lui permettant d’être plus dynamique malade qu’en bonne santé, indétectable par les moyens les plus modernes de surveillance électronique, il mérite plutôt le prix Nobel de médecine et de physique qu’une prison.
La science fiction a atteint un niveau spectaculaire avec la crise ivoirienne.

Dr Cheick DIABATE, Chercheur
Université de Colorado, USA
 




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !