LMP(La Ligue des Mouvements pour le Progrès) :Et si c’était le retour des intellectuels faussaires ou mercenaires sur la scène politique Ivoirienne ?

Jeudi 13 Septembre 2012 - 06:21


Leaders de la LMP, devant, de gauche à droite: Coulibaly Gervais, Appiah Kablan, Henriette Lagou
Leaders de la LMP, devant, de gauche à droite: Coulibaly Gervais, Appiah Kablan, Henriette Lagou
Comme le disait Pascal Boniface :«Ces intellectuels faussaires ou mercenaires ne croient en rien, si ce n’est à eux-mêmes ...Ils vont adhérer (ou plutôt faire semblant d’adhérer)à des causes ,non parce qu’ils sont convaincus de leur bien-fondé, mais parce qu’ils estiment qu’elles sont porteuses, qu’elles vont dans le sens du vent dominant.»
A force de répéter ou de développer l’argumentation sur les mots "réconciliation et paix", nos intellectuels faussaires finiront par s’auto- convaincre du bien fondé de leur engagement. Ils sont convaincus qu’ils sont aux antipodes de l’honnêteté intellectuelle mais ils pensent d’abord à leur ventre.
Henriette Lagou, Appiah, Coulibaly Gervais, Mel Théodore, Bony Claverie et autres sortent de leur silence sournois ou trompeur et appellent subitement les Ivoiriens à reconnaître Alassane Ouattara comme président élu démocratiquement de la côte d’ivoire. Selon Henriette Lagou :«Monsieur Ouattara est le président de la république….c’est lui qui signe le décret, il nomme aux hautes fonctions dans l’administration, il fait des voyages pour la côte d’Ivoire….Si nous ne le reconnaissons pas comme président, on fait quoi ?».
Madame Lagou et ses compagnons de lutte défendent les mêmes thèses dominantes en passant par des méthodes plus subtiles et sélectives qui les aident à manger à tous les râteliers .Pour Henriette Lagou, la démocratie signifie« nommer des fonctionnaires à des hautes fonctions dans l’administration et effectuer des voyages pour l’Etat ».Pourquoi alors une telle mobilisation pour reconnaître un président déjà élu démocratiquement depuis plus d’un an ?Il y a quelque chose qui ne va pas dans son élection ou alors la LMP est convaincu qu’Alassane n’est pas réellement l’élu du peuple de côte d’Ivoire . On fait quoi dans une telle situation ?Même Hollande qui est élu après Ouattara est accepté par le peuple Français.
L’élection ne fait pas la démocratie en Afrique. Car la démocratie suppose un système éducatif efficace, une justice indépendante, une administration impartiale, une presse libre, le respect du droit des minorités et un minimum de sécurité pour tous. Un élu du peuple ne fait pas du rattrape ethnique.
Je ne sais pas encore si Ouattara mérite d’être reconnu comme président de la république .Car son comportement ressemble à celui d’un diviseur de la nation ivoirienne.
Monsieur Sarkozy, ami d’Alassane Ouattara disait : « La fonction du président de la république est une ascèse, l’oubli de soi et, sans doute, la mise entre parenthèses de son bonheur personnel .»
Tout le monde sait que nos amis de la LMP ne sont pas libres, parce qu'ils ont faim. Mais je ne pense pas qu'ils soient les seuls à avoir le ventre creux. Ils considèrent que le grand public n’est pas assez mûr pour faire la part des choses. Ils sont certainement informés que Gbagbo resterait longtemps en prison et par conséquent, ils n’ont pas de compte à rendre à qui que ce soit et ils sont convaincus qu'ils ne seront jamais sanctionnés, puisqu’ils travaillent pour le nouveau maître.
Pourquoi la LMP veut obliger les Ivoiriens à reconnaître Ouattara comme président de la république ?Monsieur Ouattara lui-même et Soro Guillaume n’avaient jamais reconnu Gbagbo comme président de la république et Gbagbo avait toujours continué d’exister et de faire avec. D’où viennent ces griots politiciens qui nous agacent tous les jours pour reconnaître Ouattara ?Et si nous refusons de le reconnaître comme président, le ciel tombera-t-il sur nos têtes ?
Le malheur de l’Afrique c'est qu'elle est habitée par des petits esprits qui ne pensent qu'à leurs petits intérêts.
La LMP est une coalition de partis politiques d'opposition d'appoint au service du parti unique de Ouattara et qui est devenue un supplétif de l'impérialisme Occidental. Ce sont en réalité des comités de soutien dont le seul objectif est d'encourager les conflits pour qu'ils puissent exister et de continuer de s’alimenter sur le malheur des autres. Leur seul slogan est « Allons à la paix et à la réconciliation ». Ils utilisent souvent la religion pour influencer le peuple.
L'Afrique doit inventer sa propre démocratie pour cesser de danser au Tango. Car un pas en avant et 10 pas en arrière risquent de nous abîmer les reins.
Restons vigilants!
 
Liadé G (Militant FPI-France)
 




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !