LE FPI FETE LA LIBERTE A DABOU : PEUT -ON FETER LA LIBERTE SANS ETRE LIBRE Et SANS Gbagbo? ( Par Liadé Gnazégbo)

CIVOX.NET
Lundi 2 Mai 2016 - 00:19


                                 
                          
C'est quoi la liberté? 

" Etre libre exclu la soumission à un autre, à une volonté étrangère à la sienne, à une contrainte qui prive le sujet de la maîtrise de lui-même , de la souveraineté qu'il a sur lui- même." 

"Etre libre suppose comme condition l'indépendance à l'égard de l'autre" 

Enfin la liberté est synonyme d'autonomie ou de souveraineté. 

Le président Laurent Gbagbo disait ceci dans son dernier livre  " Pour la vérité et la justice": << ...Faire bouger les choses , s'opposer au diktat , ce n'est pas facile, ce qui m'arrive en est l'illustration...Nous ne sommes libres qu'en apparence, à l’intérieur de la cage où l'on nous a mis, nos finances et notre économie sous tutelle, sans poids réel au niveau international, menacés d'être mis à l'amende si nous n'obéissons pas..La Côte d'Ivoire avait les moyens de quitter cette dépendance. . Je m'apprêtais à le faire ..Alors , à la fin Sarkozy a pris un gourdin ,. Aujourd'hui je comprends qu'on voulait une issue brutale et définitive..On a voulu m'empêcher de poursuivre ma route.>> 

ce résumé de Laurent Gbagbo  sur la Côte d'Ivoire remet en cause la fête de la liberté qu'il avait initiée en son temps. C'est pourquoi je me pose la question de savoir :  

Que signifie la liberté de conscience, d'opinion, d'expression pour ces milliers de militants et militantes du FPI contraints à l'exil? 

Que signifie pour  eux une justice équitable pour tous, lorsque plus de 400 militants du FPI croupissent dans les geôles du pays à la place de leurs bourreaux? 

Que signifie enfin,  la démocratie lorsque c'est le président Ouattara lui-même qui choisit  son chef de l'opposition ? 

Je propose que le FPI  s'interroge sur l'arrêt brutal  du processus de la démocratisation de notre pays dans lequel il est actuellement engagé, car nous sommes loin de la liberté d'expression et d'opinion, élémént essentiel  à la démocratie.  Fêter la liberté , c'est encourager Ouattara à présenter la Côte d'Ivoire à l'opinion  internationale comme un pays  démocratique.  Être dans cette occupation et parler de liberté relève des incohérences dans notre démarche. Continuons la lutte pour  la conquête des libertés. 
                                                 Contribution de Liadé Gnazégbo 




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !