L’envers de l’intention d’Affi N’Guessan, côté jardin.

Mardi 18 Novembre 2014 - 07:49


Affi N'Guessan
Affi N'Guessan

Nous sommes tous des partisans de Laurent Gbagbo, semble clamer le président actuel du FPI. A l’unisson, nous applaudissons cette belle intention. Vue du côté cour, nous ne lui reprochons rien. C’est du côté jardin que nous avons des suggestions à lui faire. Dans cette veine, on lui propose de sortir des geôles d’Ouattara, tous nos camarades prisonniers politiques. Cela devrait être plus facile pour lui d’autant plus qu’il sait user d’un peu de dose d’akanité par rapport à Bédié que le même Affi N’Guessan trouve incontournable en Côte d’Ivoire et par conséquent, qu’il est allé consulter à Daoukro. Mais comme on dit, charité bien ordonnée commence par soi-même, Affi devrait terminer la procédure pendante sur lui-même, ensuite vider complètement cette autre concernant les poursuites de sa compagne Dame Killy qui a détourné au moins vingt cinq (25) milliards de nos francs. S’il en a réellement la capacité, alors il pourra sortir les camarades pro-Gbagbo et notamment la première dame Simone Ehivet Gbagbo croupissant en prison à Odienné.
 
 

Le président du CAP-UDD, en la personne de Gervais Coulibaly, pendant la détention d’Affi N’guessan (Bouna), a mené une lutte discrète mais efficace par un dialogue constructif avec le régime d’ADO. Grâce à sa persévérance, un certain nombre de détenus dont Affi lui-même ont été provisoirement libérés. Si donc Affi peut faire quelque chose, c’est de faire libérer les autres prisonniers politiques pro-Gbagbo, ce qui à côté de celle de Gbagbo, serait le moins difficile. On lui passe le relais, il ne s’en sent pas concerné et c’est Gbagbo qui est au loin à La Haye qu’il prétend faire libérer. En dehors de nommer la camarade Ago Marthe, quel acte positif Affi a-t-il posé et qui prouve sa sincérité dans le combat contre la dictature du sous-préfet français local d’Abidjan ? L’action est plus éloquente que les mots, c’est une lapalissade bien connue.
 
 

L’altruisme d’Affi N’Guessan à l’endroit de Laurent Gbagbo fait sourire, parce que M. Affi nous prend pour des demeurés. N’est-ce pas lui qui dit que Gbagbo ne peut se libérer parce qu’il est en prison ? Mais Ouattara veut à tout prix le retourner au cachot s’il parle trop. Donc il est un prisonnier en sursis. Par quelle opération du Saint-Esprit, lui le potentiel prisonnier peut-il libérer un autre détenu qui plus est, se trouve loin de là où il peut se faire entendre plus facilement ?
 
 

On le voit bien, l’argumentaire d’Affi N’Guessan sonne creux et faux quand il déclare qu’il est candidat à sa propre succession afin de faire libérer Laurent Gbagbo. Mais est-ce qu’Affi N’Guessan sait-il qui est Laurent Gbagbo ? Après un peu plus de dix ans à la tête de la Côte d’Ivoire, s’il est déclaré indigent pour le paiement des honoraires de ses avocats, c’est que ce n’est pas un homme ordinaire qu’on trouve sous nos tropiques. En comparaison à lui, où Affi N’guessan a-t-il pris son argent à la sortie de prison pour acheter la conscience de beaucoup d’autres camarades dont les avoirs sont gelés au même titre que ceux d’Affi lui-même ? Tout un chacun subodore quelque chose de louche comme une collusion avec le pouvoir. Affi serait donc en mission pour faire adouber Ouattara qui souffre d’un déficit de légitimité. Parce que la logique veut que, s’il se succède à lui-même, qu’il croise le fer avec Ouattara. L’évidence montre qu’Affi ne part pas favori dans cette compétition, alors inutile de nous prendre pour des naïfs.
 
 

Mieux, si le but de se succéder à lui-même est la libération de Laurent Gbagbo, pourquoi dès lors que le comité central a réceptionné la candidature de Gbagbo, Affi ne se désiste-t-il pas ? Pense-t-il qu’il y aurait une double candidature pour le même objet ? Ou alors, attend-il le dernier moment pour mettre fin à cette compétition mortifère pour le Front Populaire Ivoirien (FPI) ? De grâce, M. Affi, laissez-nous nous rendre compte par nous-mêmes de nos défauts que de nous prendre pour plus stupides que nous ne paraissons.
 
 

Julius Blawa Aguisso





Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !