L’UDCY de Mel Théodore quitte le CNRD

Lundi 22 Juillet 2013 - 07:09


Théodore MEL EG, le président de l'UDCY
Théodore MEL EG, le président de l'UDCY
Parti politique créé le 06 Janvier 2000, l’Union Démocratique et Citoyenne (UDCY) est un parti politique libéral attaché aux valeurs de la citoyenneté et de la démocratie. Dans sa démarche politique, il n’a cessé de rechercher le respect de l’autre quel que soit son statut, comme idéal politique pour une société plus juste et plus équitable, une société de droit.

A l’instar de tout parti politique qui s’organise pour conquérir le pouvoir d’Etat, l’UDCY a jugé utile, à un moment donné de se joindre, sans renoncer à son action politique propre, avec certaines formations politiques ayant en partage des valeurs essentielles telles que la démocratie, la paix et le progrès pour aider la Côte d’Ivoire à sortir du marasme sociopolitique dans lequel elle s’est engluée depuis quelques années.

Ainsi, librement et en toute responsabilité, l’UDCY a-t-il adhéré, à sa création le 02 Mars 2006, au Congrès National pour la Résistance et la Démocratie (CNRD) dont la vocation essentielle était de lutter pour la défense de la souveraineté nationale.

De même, suite à la crise postélectorale, pendant que la plupart des dirigeants politiques de l’opposition étaient en exil et dans le souci de proposer une démarche pertinente et solidaire de sortie de crise visant à amener les Ivoiriens à se réconcilier avec entre eux et renoncer à la violence comme mode de régulation du débat politique, l’UDCY et certains partis frères (CAP-UDD, MNC-ALTERNATIVE CITOYENNE, RPC) ont créé le 05 Janvier 2012 la Ligue des Mouvements pour le Progrès (LMP).

Le Conseil Politique de l’UDCY élargi au Secrétariat Général, réuni en sa séance du mercredi 17 juillet 2013, faisant le bilan de sa présence au sein de ces plateformes politiques, a fait le constat de plusieurs dysfonctionnements dont les suivants :

• Absence de vision commune face à la difficile situation sociopolitique actuelle,
• Absence de solidarité et de respect des uns envers les autres dans le traitement de certaines questions essentielles,
• Instauration d’un climat de suspicion illégitime pour jeter le discrédit sur l’UDCY et ses dirigeants,
• Instrumentalisation de ces plateformes à des fins de propagande personnelle, etc…

Et en considération de ce qui précède, constats au demeurant non exhaustifs, 
Le Conseil Politique de l’UDCY, soucieux de préserver ses acquis depuis 13 années d’existence, 
• Conscient de ses diverses contributions à la résolution de la crise militaro-politique de 2002 depuis les différents accords (Marcoussis et Accra notamment),
• Conformément aux lignes directrices du Troisième Congrès qui appelle à la promotion d’un Pacte Fraternel pour la Réconciliation Nationale,
• Tout en considérant que la lutte pour la Liberté, la Justice et le changement démocratique demeurent une priorité, se félicite du chemin parcouru avec ces partis frères.
• Le Conseil Politique de l’UDCY après en avoir délibéré,
DECIDE,

Ce jour, mercredi 17 juillet 2013, et en toute responsabilité, du retrait de l’UDCY des plateformes CNRD et Ligue des Mouvements pour le Progrès (LMP) afin d’assumer pleinement son rôle de Parti modérateur essentiel sur l’échiquier politique national.

Il prie les partis frères d’en prendre bonne note, et dégage toute responsabilité des prises de positions et d’actions y référentes.

Le Conseil Politique de l’UDCY rassure les militants du Parti et les appelle à la vigilance et à l’esprit citoyen, pour continuer sa marche vers son destin. 

Fait à Abidjan le, 18 Juillet 2013 

Pour le Conseil Politique de l’UDCY,
Le Président
Théodore MEL EG




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !