L'Occident et le Renforcement du Déséquilibre des Souverainetés

Lundi 26 Août 2013 - 08:26


Le Président  américian,Barack Obama  et le président français, François Hollande
Le Président américian,Barack Obama et le président français, François Hollande
L'enjeu, ''c'est la souveraineté, idiot''. Pourquoi cet emprunt («It's the economy, stupid ») à Bill Clinton candidat à la Présidentielle 1992, aux États-Unis, pour signifier que si Georges Bush était imbattable sur son bilan extérieur, ce qui importait pour les américains, c'était l'Économie? Pour faire comprendre d'emblée à chaque africain que la priorité pour nos Nations c'est la récupération et le renforcement de nos Souverainetés.

Et c’est un rappel qui fait écho au constat fondamental de Jomo Kenyatta qui disait : «Quand les missionnaires sont venus, nous avions la terre et ils avaient la bible. Ils nous ont appris à prier avec nos yeux fermés. Quand nous les avons ouverts, ils avaient nos terres et nous avions leur bible.»

‘Souverainetés’ est décliné au pluriel, d’abord parce que sa définition indique un volet  intérieur et un volet extérieur. Cette pluralité se manifeste aussi dans la multitude de champs, des plus insoupçonnables aux plus évidents. En fait, dans la vie d’une Nation, cet enjeu est plus omniprésent qu’on l’imagine.

La Souveraineté intérieure se mesure entre autre en fonction des niveaux du développement économique et commercial, de la culture, de la sécurité intérieure, du contrôle et de la maitrise du territoire par l'État, du développement des valeurs, de la conscience sociale et nationale, du niveau d’éducation, du consensus politique sur le fonctionnement de la Nation, tout cela selon les critères nationaux. 

La Souveraineté extérieure se mesure sur la base des niveaux de contrôle des frontières, de la capacité à choisir les relations bilatérales et multilatérales nouées avec l'étranger, de maitriser des politiques monétaires, des échanges économiques et culturels avec le monde extérieur. Une Nation est d’autant plus Souveraine que ces deux volets sont renforcés.

Et  les Souverainetés absolues n'existent pas, car chaque État, 'puissance mondiale' ou non, a besoin des échanges internationaux, des alliances par lesquelles il accepte de céder un peu de ses Souverainetés, souvent stratégiquement pour substituer une faiblesse individuelle, par une force commune du fait du partage d’un segment de Souveraineté avec d'autres Nations. 

L’histoire des relations entre l’Occident et l'Afrique se résume à l'accaparement progressif par les premiers de pans entiers des Souverainetés des autres et aux luttes difficiles mais dignes des seconds pour les récupérer.  L’Occident a donc historiquement volé des segments des Souverainetés intérieures et extérieures de l'Afrique en commençant par son intrusion progressive sur notre continent depuis des siècles et son exploitation imposée et/ou selon ses conditions des ressources humaines, territoriales et autres. Et si l’Afrique récupère des parties de ses Souverainetés, l'Occident a du mal à totalement y renoncer. 

Si les stratégies passées utilisées par le Nord pour camoufler ses véritables objectifs s'accompagnaient de messages propagandistes nobles’ adressés à son opinion publique et à l'extérieur, comme la' mission civilisatrice', aujourd'hui, un de ses leitmotiv est celui de l'implantation de la 'démocratie', la 'démocratie occidentale' plus précisément. Mais si hier 'civilisation' dans leurs plans de communication signifiait pour nous 'esclavage', 'colonisation', 'impérialisme', 'ingérences', aujourd'hui'démocratie', 'coopération', ‘village planétaire’ ne peuvent signifier rien d'autre.

Pour une meilleure compréhension, nous introduisons ici le concept de Renforcement du Déséquilibre des Souverainetés qui explique la vision passée et contemporaine des relations internationales selon les alliés occidentaux. Ces derniers semblent ainsi penser que leur domination du monde passe par un renforcement des niveaux des Souverainetés des pays de ce bloc, et par un affaiblissement, ou une contention de ceux des autres nations. Ce renforcement du Déséquilibre des Souverainetés leur permet de conserver leur leadership en usant de tous les stratagèmes possibles. 

Compte tenu des éléments précédents, peut-on alors considérer les pays occidentaux comme de véritables démocraties, si la Souveraineté relative dont jouissent leurs États, leurs populations à l'intérieur de leurs frontières respectives est interdite à des populations et des états étrangers, par leurs actions impérialistes, prédatrices hors de leurs frontières?

Les multiples violations systématiques des Souverainetés de peuples étrangers par ce groupe d'alliés mettent en exergue la double personnalité et les doubles langages historiques que ces derniers utilisent pour des raisons stratégiques.

Cela est renforcé par les institutions et organisations internationales dont le but principal est d'endormir leurs victimes, en faisant mieux passer pour des  défenseurs des Droits humains et des libertés, le club des élites occidentales qui dans le même temps a et continue de priver des peuples étrangers de libertés, de droits humains, de leurs Souverainetés. 

Des États, dirigeants, des organisations africaines ou non, des africains, participent de manière contrainte, résignée, complice et parfois zélée à ce viol permanent de l’indépendance de leurs peuples.

Des pays comme la France, la Grande-Bretagne, la Belgique, la Hollande entre autres, grâce au piétinement des Souverainetés des états en Afrique notamment ont dans le passé usurpé et continuent d'usurper  une puissance politique et économique, en complicité avec leurs sous-traitants en Afrique.

Tous ces constats nous amèneront à faire les analyses objectives pour une Afrique dont chaque enfant doit impérativement être conscient de l'enjeu vital de la récupération des Souverainetés volées.

Guy Everard Mbarga


Source: http://www.cameroonvoice.com/news/news.rcv?id=12198




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !