L’ONUCI a quitté la ville de Tabou

Vendredi 3 Février 2017 - 17:49


Tabou - L'Opération des Nations unies en Côte d'ivoire (ONUCI ) dont plusieurs contingents se sont succédé dans la ville de Tabou depuis 2004, a quitté la localité et libéré le stade municipal qu'elle occupait, au grand désarroi des populations qui auraient souhaité qu’elle réhabilite le site avant son départ.


« Nous ne comprenons pas pourquoi l'ONUCI a occupé notre stade pendant 14 ans et elle s'en va sans le réhabiliter, le laissant dans un état de délabrement avancé », se sont interrogés des habitants de Tabou lors de la première session ordinaire du conseil municipal de Tabou de l'année 2017 qui s'est tenue mercredi à la salle des fêtes de la mairie.

« Nous souhaitons que les autorités de Tabou demandent aux responsables de l'ONUCI de replacer les poteaux, de mettre la pelouse, les tribunes et tout le stade municipal en état pour permettre aux jeunes et à toute la population d'y mener leurs activités sportives », ont-ils ajouté.

« Nous avons compris votre préoccupation. Nous allons la transmettre », a répondu le député-maire de Tabou, Julien Klaibé qui s'est réjoui du départ de l'ONUCI parce que « c'est la preuve que la paix est définitivement revenue en Côte d'ivoire ». « Soyons des acteurs de paix pour renforcer et accélérer le développement local », a-t-il conseillé.

Le dernier contingent de l'ONUCI qui vient de quitter le stade municipal de Tabou est nigérien. Il a laissé sur place ses habitations en matériaux démontables et plusieurs conteneurs, a-t-on constaté.

bb/aaa/akn/kam
 
 
 
 
 




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact




 

Les Filles de Saïoua au Palais de Congrès de Montreuil (France) le samedi 16 décembre 2017