Koua Justin : « Le RDR regrette de n’avoir pas éliminé Gbagbo »

Vendredi 8 Juin 2012 - 07:29


Koua Justin : « Le RDR regrette de n’avoir pas éliminé Gbagbo »
Le fait que Amadou Soumahoro, secrétaire général du RDR revienne chaque fois sur l’arrestation de Laurent Gbagbo, en soutenant qu’il a été sauvé par Alassane Ouattara, car il aurait pu subir le même sort que Mouammar Khadafi, cache aux yeux de Justin Koua, des regrets qui rongent, les nouveaux tenants du pouvoir de n’avoir pas éliminé p h y s i q u eme n t L La u r e n t G b a g b o . « A m a d o u Soumahoro n’arrête pas de dire que Gbagbo doit dire merci à Ouattara, qui l’a sauvé, parce que le RDR regrette aujourd’hui de n’avoir pas éliminé physiquement Gbagbo », a-t-il affirmé, samedi dernier, devant les militants du Front populaire ivoirien, au cours d’un meeting à Ahoué et Djibi-village. Justin Koua a expliqué que les propos soutenus par le secrétaire général du RDR et qui sont de temps en temps relayés par Alassane Ouattara, répondent à un objectif communicationnel qu’à autre chose. Le pouvoir veut donner le sentiment qu’il est humain, très attaché aux questions de droits de l’homme, alors qu’il n’en est rien. Le secrétaire national de la JFPI a indiqué que plusieurs sources dignes de foi soutiennent que des consignes ont été données pour que le président Gbagbo soit exécuté. « Ce plan a échoué parce que Dieu ne l’a pas voulu. Aujourd’hui, euxmêmes, n’en reviennent pas », a-t-il déclaré.
Le leader des jeunes du Front populaire ivoirien a appelé tous les Ivoiriens à sursaut en se donnant la main pour sauver la nation en péril. « J’en appelle à la conscience de KKB, Karamoko Yayoro pour sauver notre nation à nous tous », a-t-il soutenu. Justin Koua a déclaré que Alassane Ouattara a échoué.
En 13 mois de gestion, il a démontré son incapacité à relever la Côte d’Ivoire, conformément aux promesses qu’il a faites. Aussi, le patron de la JFPI a-t-il appelé les Ivoiriens à se lever comme un seul homme, pour freiner le processus de déliquescence de l’Etat. A cet égard, il a évoqué les nombreux scandales de gestion qui éclatent ça et là, les licenciements en masse
d a n s l ’ a dmi n i s t r a t i o n publique, et les entreprises privées ; les violations des droits de l’homme commises par les FRCI. «Alassane Ouattra a fait beaucoup de promesses aux Ivoiriens, mais aujourd’hui, tout le monde est déçu de constater que celui qui est présenté comme un économiste chevronné est sans solution devant les problèmes des populations », dira, Justin Koua. Le secrétaire national de la jeunesse du Front populaire ivoirien a demandé aux militants FPI de la commune d’Abobo de vaincre la peur pour se battre pour le retour de celui qui représente l’espoir pour la Côte d’Ivoire et l’Afrique, Laurent Gbagbo. « Vous avez vécu des situations dramatiques, mais il faut s’armer de courage et de détermination pour sauver la nation en péril », a-t-il avancé. Pour l’audience de confirmation des charges, le 18 juin, il a demandé aux responsables du parti d’organiser les militants et de se tenir prêts, pour les mots d’ordre de la direction du parti.
 

César Ebrokié
ebrokie2@yahoo.fr
Source: Notre Voie / N°4149 du jeudi 7 juin 2012
 
 




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !