Koné Bruno est à plaindre !

Vendredi 26 Juin 2015 - 07:59


 «…Tout ce que Ouattara a fait, personne d’autre ne peut le faire en Côte d’Ivoire.  Si Ouattara est parvenu à ces résultats en seulement  4 années d’exercice, c’est parce qu’il est compétent et excellent, alors que les autres sont des amateurs ». Ces deux idées hilarantes sortent de la bouche de Koné Nabagné Bruno. Avant d’aller loin dans l’analyse, il convient de situer l’opinion sur l’homme car, la valeur d’une idée se mesure à la qualité de l’homme ou de l’esprit qui la produit. Ici, il s’agit du ministre de la poste et des tics. Dans les compte-rendus de conseils des ministres, Koné Bruno aime s’écouter parler, il roule les ‘’R’’ et aime infliger à son auditoire, d’inutiles longueurs élocutives faites de phrases hésitantes et découpées. Et alors, c’est le gendre du souverain non  ? Comprenons le sens de ses idées.
«…Tout ce que Ouattara a fait, personne d’autre ne peut le faire en Côte d’Ivoire.  Si Ouattara est parvenu à ces résultats en seulement  4 années d’exercice, c’est parce qu’il est compétent et excellent, alors que les autres sont des amateurs ».
A qui Bruno Koné s’adresse-t-il et qui prend-t-il pour amateurs dans ses deux phrases contenant une seule idée  ? Celle de la magnificence du grand génie-souverain de nos temps sombres que la Côte d’Ivoire aurait créé si Dieu ne fit voir le jour à celui-ci. Il ne faut se faire d’illusion s’agissant de son public-cible. Bruno Koné s’adresse aux fanatiques de la dramanocratie, mais surtout, aux hauts cadres du PDCI-RDA qui hélas ont confié leur capacité d’analyse et de discernement au duo Bédié-Ouattara, qui trône sur leur bulle. Par contre, ceux que Koné Bruno traite d’amateurs se trouvent dans la CNC en principal et dans l’opposition significative à tout le moins. A l’analyse Bruno Koné, qui pour se maintenir au gouvernement abandonne, en un tournemain, femme et enfants pour la nièce du souverain ne peut qu’être sous l’effet du vertige du pouvoir. Mais, il faut le dessaouler de son vertige pour lui répondre. Cher Bruno, tu as raison. A part le fait que le souverain, ton beau père, soit en train d’exécuter les chantiers ouverts par ses prédécesseurs avec les financements déjà acquis, qu’y-a-t-il de nouveau en Eburnie  ? Chantiers d’ailleurs interrompus par le coup d’Etat militaire, la rébellion et la guerre d’un braqueur de pouvoir au mépris des règles constitutionnelles.
Koné Nabagné, tu as raison parceque, des nourrissons aux vieillards et même ceux portés en gestation, aucun Ivoirien ne pourra faire ce que ton souverain a fait, seulement de récente date, qu’il a pris pied dans ce pays-mien. Et ce, non tant parce qu’ils sont amateurs ou imbéciles mais, parce qu’ils s’embarrassent de scrupules. Chez nous, on ne souille pas la natte du père, on ne viole pas sa mémoire et on ne saccage pas non plus son patrimoine. Koné Bruno, tu as raison parce que chez nous, on a la paix pour seconde religion, on ne fait pas de putsch, ni de guerre, ni de tueries des populations en masse pour braquer un pays. Ainsi, ceux que toi et consorts banalisez et traitez d’amateurs, une fois au pouvoir, ils ne pourront jamais faire ce que l’autre a fait et fera. Car, ils ont dans leur cœur et dans leur esprit cette prière du père fondateur Félix Houphouët-Boigny  que je te cite :  «  moi j’ai toujours dit ceci dans mes prières à Dieu. Si un jour je dois me présenter devant vous avec ce triste choix, je préfère me présenter devant vous assassiné qu’assassin ». Bruno Nabagné Koné, tu as raison parce que chez nous, on ne se renie pas, on ne braque pas les domiciles encore moins des banques et on n’a pas la culture de couper notre pays en deux pour ses lubies. C’est pour cela qu’aucun Ivoirien ne pourra faire ce que l’autre a fait et continue de faire  !
Habitué qu’il est, à des sorties étourdissantes, Koné Bruno n’a pas manqué l’occasion de donner son opinion sur la date butoir, 15 juin 2015, du passage de la télévision numérique à l’analogique de cette façon-ci  :
«…  la Côte d’Ivoire n’est pas astreinte à cette date du 15 juin 2015 pour passer la télévision du numérique à l’analogique…».
Même si la Côte d’Ivoire devait y passer, cette mutation ne manquera pas d’avoir des impacts sur les ménages. Déjà écrasés par le poids du chômage et de l’émergence appauvrissante, quel est le modèle économique qu’en tant que Bruno Koné, tu as pu faire prendre au gouvernement  pour ces pauvres populations ? Des subventions faites aux ménages, importations massives avec exonération de droits de douane ou gratuités offertes aux ménages  comme exemples ? De plus, je veux comprendre cher Bruno, la date butoir du passage de la télévision numérique à l’analogique, fixée au 15 juin 2015 par l’Union Internationale des Télécommunications (UIT) remonte à 10 ans. Le régime Gbagbo y avait commencé à travailler et donc cette date est connue de vous (gouvernement). Pourquoi vous prend-t-elle de court, vous les compétents et excellents au dessus des sains  ? Quelle faiblesse morale que d’affirmer cela devant des amateurs  ! Et puis, à l’absurde, une fois que ce délai serait passé sans mesures dérogatoires, que leurs gros marchés auraient été pourvus et que les équipementiers auraient arrêté de produire ces pièces, que ferait la Côte d’Ivoire  ou qu’adviendra-t-il pour elle ? Certainement qu’elle plongera dans l’analphabétisme crétinisant de l’ère technologique, parce que les équipementiers n’auront plus d’intérêt à s’occuper d’un marché aussi malingre que la Côte d’Ivoire. Ah j’oubliais que dans un tel cas de figure, ton Prométhée de beau père pourrait retirer notre pays de l’UIT et faire descendre des anges du ciel pour faire notre mutation à nous, au-delà du réel, bravo la gloire des tout-sachant. Par ailleurs Bruno, comment peut-on comprendre qu’on crée une Autorité de Régulation des Télécommunications (ARTCI) qui a une compétence administrative indépendante puisse prendre ses ordres directement chez son ministre de tutelle que tu es  ? Une chose pareille n’est-elle pas contraire à ce qu’exigent les textes de la CEDEAO en la matière  ? Aussi, en matière de réglementation du secteur des télécoms, de l’ATCI, tu as créé trois entités  : ARTCI, ANSUT et AIGF, à quoi cela répond-t-il  ?  A mon avis, cela crée un désordre et un gâchis des deniers publics qui vont certainement dans des poches que tu connais.  En ce qui concerne la construction des Back bon ou fibres optiques, pourquoi les marchés passés n’ont pas été ouverts  ? Les grés à gré passés avec les entreprises chinoises à coup de plusieurs milliards de francs CFA ne concourent-ils pas à crever les caisses de l’Etat  ?  Pour un régime qui se veut soucieux de produire des richesses  une telle  vision de la gouvernance fait penser à du ‘’bidon’’. Où sont donc passés la compétence et l’intelligence qui émanent de ton souverain et de tous ceux qui lui ressemblent  ?
Avant de terminer Bruno, les populations ivoiriennes ont quand même le droit de savoir le contenu du rapport de la CDVR, publiez-les  maintenant ! Autre chose, le souverain a animé seul la conférence de sortie d’audience, lors de son dernier passage à l’Elysée, le 16 juin 2015, sans que la courtoisie protocolaire en diplomatie ne soit de mise entre homologues. De sources introduites, il semble qu’il y est même allé au pas de course avant la clôture du sommet de l’UA en Afrique du Sud. Maintenant, la CNC peut avoir droit à quelques brefs passages à la télé et manifester sans crainte d’être arrêtés, frappés et mis en prison, Diabagaté Mamah, DG de la CNCE, son DGA et son PCA viennent d’être débarqués pour raison d’opération main propre, Versus Bank est privatisée pour ses contre-performances criardes. Le gouvernement vient d’ouvrir un couloir de négociation avec la CNC, ce qui est une reconnaissance de fait, Bédié vient de fuir le pays avec beaucoup d’effets personnels pour se fixer à résidence en France pour de longs mois, il ne participera pas à l’élection. Est-ce des signes que votre régime agonise  ? Prévenez les Ivoiriens  ! Bruno, tu es à plaindre.
                                                                                                                                  
Bécan Tiékpa Alice-Rosine
 




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !