Justice, réconciliation, droits de l’homme, foncier : Les Etats-Unis crachent leurs vérités !

L’ambassadeur des Etats-Unis en Côte d’Ivoire, Phillip Carter III, s’est prononcé sur les questions importantes de l’heure. Notamment les questions de justice, de réconciliation nationale, des droits de l’homme et du foncier. Le diplomate américain n’a pas manqué d’interpeller ouvertement le régime Ouattara sur ces questions importantes à résoudre objectivement pour une paix durable en Côte d’Ivoire. C’était le mardi 17 avril 2013 à l’American Corner de Yamoussoukro.

Vendredi 19 Avril 2013 - 09:13


Justice, réconciliation, droits de l’homme, foncier : Les Etats-Unis crachent leurs vérités !
L’ambassadeur des Etats-Unis en Côte d’Ivoire, Phillip Carter III, a saisi l’occa - sion d’une adresse face aux «apprenants» de la langue de Shakespeare dans les locaux de l’American Corner de Yamoussoukro, pour faire un tour d’horizon de la situation sociopolitique. Notamment l’état des lieux en ce qui concerne la justice, la réconciliation nationale, les droits de l’homme et la question cruciale du foncier. Une analyse du diplomate américain qui intervient quelques jours seulement après le retour au bercail du chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara. Pour une des rares fois, Phillip Carter III n’a pas usé de la langue de bois encore moins du langage diplomatique pour interpeller le régime Ouattara, là où on l’attend le plus. «La Côte d’Ivoire a fait du chemin dans le rétablissement de la stabilité… Néanmoins, beaucoup reste à faire pour parvenir à la réconciliation nationale », a fait savoir le diplomate américain. Selon lui, la question du foncier est un maillon important dans la réconciliation nationale et le maintien de la stabilité, mais elle est également une question complexe qui exige un équilibre entre les revendications contradictoires et la répartition des rares ressources. «A long terme, il ne sera pas possible de parvenir à la réconciliation nationale sans aborder et résoudre les questions du foncier en com - mençant à l’échelle nationale», a averti l’Ambassadeur des Etats-Unis. Pour Phillip Carter III, on ne peut parler de réconciliation sans une justice impartiale. C’est pourquoi, a estimé le diplomate, la justice et la récon - ciliation seront donc des éléments impor - tants pour une paix durable en Côte d’Ivoire. Avant d’jouter que «la réconciliation nationale dépend des progrès vers la responsabi- lité de rendre compte et d’une justice impartiale pour les crimes commis dans tous les camps pendant la crise». Sur la question des droits de l’homme et de la justice, l’Ambassadeur américain conçoit difficilement le fait que seul un camp continue de subir les affres de la justice des vainqueurs. Alors même que la Commission nationale d’enquête mise sur pied par Alassane Ouattara a identifié les deux camps comme étant responsables et coupables de crimes durant la crise postélectorale. «Des violations des droits de l’homme et des crimes de guerre ont été commis par les deux camps impliqués dans le conflit. C’est ce qui ressort des conclusions de la Commission Nationale d’Enquête qui a été mise sur pied par le Président Ouattara en juin 2011 et qui a publié son rapport en août 2012. Cependant, à ce jour, à l’exception de quelques soldats du rang, toutes les personnes détenues et inculpées pour leur rôle dans la crise postélectorale sont issues d’un seul camp du conflit», a indiqué Carter III. Qui a par ailleurs appelé le gouvernement à tenir l’engagement d’une justice impartiale, pris par le chef de l’Etat, Alassane Ouattara. Aussi, a-t-il également invité le gouvernement à poursuivre sa coopération avec la CPI, et démontrer ainsi son engagement à obtenir justice pour les violations commises. «Le gouvernement doit régler la délicate question du foncier et garantir l’impartialité de la justice», a conclu le diplomate américain.

Par Frank Toti

Source: Le Nouveau Courrier N°778 du Jeudi 18 Avril 2013




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !