Investiture de Ouattara :2 milliards dépensés pour rien.

Dimanche 26 Avril 2015 - 23:52


Pendant que des millions d’Ivoiriens sont menacés par la misère, la précarité et la pauvreté, le RHDP de Ouattara et de Bédié continue de gaspiller des milliards des contribuables Ivoiriens pour une élection qu’ils ont déjà perdue d’avance. Les Ivoiriens sont de plus en plus  convaincus que monsieur Ouattara ne fait pas de la politique, il invente et s’enferme dans un système qui lui convient. Son aveuglement est patent. Surtout au sujet des militants du PDCI-RDA qui lui ont tourné le dos depuis l’appel de Daoukro.Malgré les moyens de l’Etat mobilisés, le stade Houphouët-Boigny était resté presque vide. Au lieu d’entirer les conséquences de cet échec  et mettre fin à ses ambitions démesurées, monsieur Ouattara compte maintenant sur le soutien de la CEI et du conseil constitutionnel. Dans ces conditions, l’élection présidentielle de 2015 risque de ne pas véritablement refléter les principes d’une élection démocratique et pluraliste, car derrière son  discours d’investiture encourageant pour la diffusion de la démocratie se cachent des élections qui n’ont de démocratiques que le nom. Intimidation des opposants, médias contrôlés par le pouvoir, électeurs menacés, votes truqués, propagande de candidature unique, interdition des réunions publiques, destruction des principaux partis de l’opposition etc….Dans cette posture, Monsieur Ouattara veut rejoindre les dix(10) chefs d’Etat autoritaires de la planète pour asseoir sa légitimité. C’est pourquoi, les Ivoiriens n’hésitent plus à le comparer au président d’Azerbaïdjan, Ilham Aliev, l’homme le plus efficace  dans l’art de se faire élire sur des  scores exorbitants ou indiscutables(88,73%). Maintenant la question que nous nous  posons est de savoir si les candidats déclarés contre Ouattara accepteront ils d’aller à une élection qui ne répond pas aux  règles élémentaires de la démocratie ? Nos candidats doivent sortir de leur réserve  pour dénoncer ce grand retour du parti unique. Ils doivent multiplier les conférences de presse pour se faire entendre par la communauté nationale et internationale. Ouattara est fini, il a battu le record des mécontents dans notre pays. Il suffit de remuer le papayer pour que  le fruit mur tombe. Ouattara et Bédié doivent partir pour que la paix revienne dans le pays.


La Coalition des Ivoiriens de la diaspora pour la démocratie et la paix.




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !