Interview/ Nuit de la solidarité à Charles Blé Goudé à Paris. Les précisions de Zap Krasso: "L'entrée est libre". "John Yalley, Gadji Céli, Serges Kassy... seront présents"

Arrêté le 17 janvier dernier au Ghana, Charles Blé Goudé, le leader du COJEP (Congrès panafricain pour la Justice et l'Egalité des Peuples), est incarcéré en Côte d' Ivoire dans un lieu inconnu. La Représentation de son Mouvement Politique en France, dirigée par Zap Krasso, organise une soirée dénommée "Nuit de la solidarité à Charles Blé Goudé". A moins de 48 heures de cette soirée à laquelle plusieurs personnalités et artistes sont attendues, civox.net a rencontré Zap Krasso pour en savoir davantage.

Vendredi 8 Février 2013 - 08:52


Zap Krasso
Zap Krasso
"J'appelle(...) tous les ivoiriens et tous les amis de la Côte d'Ivoire à venir massivement à la nuit de la solidarité pour accomplir leur devoir de résistant"


Civox: Ce samedi le COJEP-FRANCE, dont vous être le premier responsable, organise une soirée de soutien, dénommée "Nuit de solidarité à Charles Blé Goudé". Pouvez-vous nous dire les raisons de cette nuit de la solidarité?

Zap Krasso: Les raisons ne sont autres que celles que Ouattara nous imposent en installant une politique de terreur depuis son installation par les canons des armées étrangères à la tête de notre pays. Sa politique inscrite dans son programme de gouvernement est de conduire les ivoiriens à la mort, si ce n'est les mettre au goulag dans le nord du pays ou alors les maintenir en exil. Non content de cela, il y ajoute maintenant la traque et le matraquage moral en faisant des pressions les plus morbides sur les pays accueillant nos frères et sœurs en détresse. C'est ainsi que le ministre Charles Blé Goudé a été kidnappé au Ghana et extradé manu militari en Côte d'Ivoire. Aujourd'hui, nous sommes sans nouvelles de lui. Ils nous annoncent qu'il est en résidence protégée. C'est le comble de la méchanceté. Une résidence protégée est une forteresse derrière laquelle personne ne perçoit rien du déténu. C'est un bagne. C'est cette situation qui nous emmène à marquer notre soutien et notre solidarité à ce frère qui a tant donné pour sauver « en vain » sa mère patrie pendant 10 ans . C'est lui apporter le témoignage de notre amour.   


Civox: Qu'attendez-vous particulièrement de cette nuit de la solidarité?


Zap Krasso: Cette nuit est dédiée à Charles Blé Goudé. Mais à travers lui, tous les ivoiriens qui souffrent et au premier d'entre eux, le président Laurent Gbagbo injustement incarceré à la Haye par la seule volonté de Ouattara. C'est la nuit des témoignages des personnalités du monde universitaire et politique. Il y aura aussi des projections vidéos sur la vraie vie d'homme engagé de Charles Blé Goudé. Il y aura aussi des contributions financières et des prestations d'artistes qui ont confectionné des chansons en son honneur.


Civox: Il y a quelques jours de cela, des patriotes ivoiriens, originaires de Guibéroua, ont organisé une journée de soutien à Blé Goudé, également originaire de cette région. Pourquoi, appelez vous encore les ivoiriens à soutenir pécuniairement Charles Blé Goudé?

Zap Krasso: Nos frères de Guibéroua ont agi dans l'émotion. Vous savez que lorsque votre fils est en proie à des difficultés, vous êtes, vous le père, le premier à voler à son secours. C'est ce qu'ils ont fait. Et nous leur disons merci. Mais aussi, nous avons convenu, dans une discussion apaisée que nous avons eu avec eux, que le personnage Blé Goudé transcende les clivages ethniques ou communautaires et que désormais, seule la représentation France est habilitée à agir en son nom. Par conséquent, toute action entreprise au nom de Blé Goudé ou pour Blé Goudé doit avoir son consentement. La représentation doit être consultée Charles Blé Goudé est l'enfant du peuple comme lui même aime à se définir. Ils ont compris et nous ont promis d'être avec nous pour cette nuit de solidarité.
 

Civox: Certains pourraient croire qu'à travers cette nuit de la solidarité vous voulez profiter de la situation de votre leader pour vous faire de l'argent. Que répondriez-vous à ces personnes?

Zap Krasso: Depuis 2003 que je dirige le COJEP en France, Jamais, je n'ai été accusé ou même soupçonné d'avoir trempé dans de l'escroquerie. Le COJEP- France a toujours compté sur lui même. Aujourd'hui, nous sommes en face d'un problème crucial. Le ministre Charles Blé Goudé est comme tous les autres ivoiriens dits pro-gbagbo réduit à l'indigence du fait du gel de ses avoirs.  


Civox- A quoi servira précisément les fonds récoltés?

Zap Krasso: Le Conseil d'avocats a besoin pour les premiers actes de sa défense d'un minimum de fonds financiers. C'est ce qui nous oblige à solliciter les ivoiriens et les panafricains qui aiment bien Charles Blé Goudé et qui ont mal de le voir dans cette situation. Et cette idée vient d'eux. Nous ne sommes que les exécutants d'une noble cause.


Civox- Quelles sont les artistes attendus à cette soirée?

Zap Krasso: Cet évenement qui se tient au 14 rue Patay Paris 13ème acceuilla tous ces artistes de renom qui ont épousé la cause d'une côte d'Ivoire libre et digne. Ils seront tous là : Jonh Yalley, commandant Simi Oil, Serges Kassy, Maheli Ba, Gadji Celi, Serges Kassy, Pablo Uwa et beaucoup d'autres .


Civox- Pouvons-nous avoir un bref apperçu du programme?

Zap Krasso: La nuit de la solidarité se tiendra de 20h à 6h et le programme est tout simple. Témoignages, contributions, dons, projections vidéos. Il faut préciser que l'entrée est libre.


 Civox: Avez-vous un appel à lancer aux ivoiriens?

Zap Krasso: L'appel que je lance aux ivoiriens est de croire en eux-mêmes. Nous avons engagé une lutte. Nous la savons dure, parce que nous avons en face de nous tout un monde ligué contre nos interêts. Qu'il est temps de taire nos querelles. Il faut à tout moment témoigner de notre amour à tout le peuple ivoirien qui est privé de liberté par Ouattara, par notre engagement sans faille derrière ceux en qui nous croyons.
J'appelle encore une fois tous les ivoiriens et tous les amis de la Côte d'Ivoire à venir massivement à la nuit de la solidarité pour accomplir leur devoir de résistant. L'espoir de tout un peuple, c'est eux.

Interview réalisée par Zéka Togui.




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !