Indésirable à Mama, Gnaliépa et chez Blé Goudé Gagnoa: Soro annule sa visite à Gagnoa

« J’irai à Gagnoa pour parler avec les populations. Oui, Honorables Députés, je vais parcourir cette région et je parlerai avec tout le monde, y compris les parents de l’ex-président de la République Laurent Gbagbo » lançait avant-hier, solennellement, du haut du perchoir, Guillaume Soro, président de l’Assemblée nationale.

Vendredi 26 Juillet 2013 - 07:37


Indésirable à Mama, Gnaliépa et chez Blé Goudé Gagnoa: Soro annule sa visite à Gagnoa

C’était à la  clôture de la première session ordinaire de l’Assemblée nationale le mercredi 24 juillet 2013. Soro Guillaume avait poursuivi, pour affirmer qu’il se rendra à Gagnoa «  pour rencontrer toutes les filles et tous les fils de Gagnoa que je connais bien. J’irai dans le Guéibié exprimer notre commun désir de la République.

Je réunirai tous les cadres de Gagnoa sans coloration politique et nous parlerons vrai. Ce n’est pas dans la défiance qu’on construira la Côte d’Ivoire moderne. C’est en confiance, unis et solidaires, dans le consensus démocratique, que nous émergerons. Oui, je me rendrai à Gagnoa pour parler de vérité, de justice, de réconciliation et de paix pour toutes les Ivoiriennes et tous les Ivoiriens ». Eh bien, ce projet vient de tomber dans le lac… Soro Guillaume ne se rendra plus ce 29  juillet 2013 à Gagnoa comme le prévoyait un  programme préétabli par la chefferie traditionnelle, en rapport avec son protocole. 

Recevant hier jeudi 25 juillet 2013, en milieu de matinée une délégation des chefs de Gagnoa,  Soro Guillaume  a informé, sur une tonalité malaisée  le chef  Gbizié Lambert et les organisateurs  « qu’il a décidé de reporter, à une date ultérieur, son voyage », nous a confié  Kréahi J. Boniface, un notable de Gagnoa, impliqué dans les préparatifs de ce déplacement de l’ancien  patron des Forces nouvelles.  Le président de l’Assemblée, par ailleurs ancien Premier ministre de Laurent Gbagbo, devrait inaugurer le siège  du Conseil des Chefs de la Région du «  Gôh » dont les travaux de rénovations ont été entièrement financés par le ministre d’Etat, ministre de l‘Intérieur, Hamed Bakayoko. 

Sur les raisons de ce  brusque report, l’on peut aisément imaginer que le moment n’est pas opportun pour obtenir les rencontres souhaitées avec les populations de cette localités où les blessures, tant physiques que morales de la crise post-électorale ne se sont toujours pas  cicatrisées.   Soro Guillaume devrait mettre à profit son  déplacement Gagnoa  pour s’offrir une vaste tournée dans la ceinture administrative de la région.  Il devrait, notamment,  se rendre le 30 juillet 2013 Ouragahio et Guibéroua, dans les villages  de  Mama, Gnaliépa et Kpogrobo, trois villages symboles et emblématiques, du fait qu’ils ont donné naissance à Laurent Gbagbo, Marguerite Gado (sa mère) et  Charles Blé Goudé, leader du Cojep. 

Mais, l’annonce de cette visite de Guillaume Soro  a soulevé un tollé général.  La quasi-totalité des chefs de villages et certains  que nous avons rencontrés à Abidjan le mardi  23 juillet 2013, n’ont pas caché leur hostilité, soulignant que «  Soro vient surfer sur leurs larmes » lui qui a «  une grande part de responsabilité dans «  la chute de Laurent Gbagbo, sa capture et sa déportation à la Cpi ».  Réagissant hier à ce report, Brissi  D. Jean-François, un cadre de Banque à Abidjan, originaire  de Gagnoa, opposé au voyage de Soro a fait valoir que c’était « une décision très sage ». «  Soro n’est pas interdit de visite à Gagnoa. Mais, nous pensons qu’il avait été mal conseillé. Nous allons maintenant, nous les cadres de tous les bords politiques,  engager un travail fécond auprès des populations afin que le président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire  soit reçu par tout le monde, avec les honneurs dus à son rang ».

 

                                      Armand B. DEPEYLA

SOURCE/ Soir Info

 





Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !