Impunité en Côte d’Ivoire des pro-Ouattara en Côte d’Ivoire: Ouattara coincé à Paris par François Hollande

Jeudi 18 Juin 2015 - 09:02


Alors qu’il interdit à ses opposants de se réunir, Alassane Ouattara prétend que les élections à venir seront démocratiques .

Selon un communiqué transmis, les deux personnalités ont discuté des futures échéances électorales, de la lutte contre l’impunité et du contrat de désendettement et de développement (CDD). « Les deux chefs d’Etats ont évoqué les prochaines échéances en Côte d’Ivoire. Le Président de la République a appelé l’attention de son homologue sur la lutte contre l’impunité », a indiqué le communiqué de la présidence française relatif à l’audience. «Ils ont constaté que les programmes mis en place pour le contrat de désendettement et de développement fonctionnaient bien, et que la France restait le premier bailleur bilatéral en Côte d’Ivoire et le premier partenaire économique. 640 entreprises françaises sont présentes en Côte d’Ivoire, représentant un tiers du produit intérieur brut. Les deux chefs d’Etat se sont réjouis de la réouverture du lycée Jean Mermoz à Abidjan », poursuit le communiqué. Alors qu’il interdit à ses opposants de se réunir, Alassane Ouattara prétend que les élections à venir seront démocratiques et que aucune candidature ne sera exclue. « Les élections seront totalement apaisées, totalement démocratiques et totalement ouvertes », a déclaré Alassane Ouattara avant d’ajouter: « Nous nous attelons à cela avec une Commission électorale indépendante et donc des circonstances équitables pour tous les candidats. Personne ne devra être exclu des candidatures en Côte d’Ivoire. »



Source: Aujourd’hui / N°911




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !