Immigration irrégulière: plus de 4.000 Ivoiriens perdent la vie en mer et dans le désert

CIVOX.NET
Mercredi 28 Juin 2017 - 19:13


Réduire la pression migratoire à la racine, en dissuadant les migrants potentiels au départ en les sensibilisant aux risques liés aux mouvements inégaux, c’est le but du ministère de l’Intégration africaine et des Ivoiriens de la diaspora qui a récemment procédé au lancement d’une campagne d’information, à Sofitel Hôtel Ivoire. Cette campagne qui se concentrera sur les villes d’Abidjan, Bouaké, Daloa et Korhogo, a été financée par l’Allemagne à hauteur de 300 millions de FCFA.
 

Selon M. Claus Bernard Auer, ambassadeur d’Allemagne en Côte d’Ivoire, la terre d’Eburnée est le 3ème plus de gros fournisseur de migrants après le Nigéria et la Guinée. Il a annoncé que 12.000 migrants viennent de la Côte d’Ivoire sur 180.000 enregistrés en 2016. Et que plus de 4.000 personnes ont perdu la vie pendant le voyage, soit en traversant la mer, soit en traversant le désert. «Ce sont donc des personnes mal informés qui s’engagent dans un périple dangereux au risque de leur vie. Et même quand ils arrivent en Europe, ils vivent une vie de misère parce qu’un migrant illégal venant de l’Afrique n’a aucune chance de bâtir une vie en Europe », a-t-il indiqué.
 

Le diplomate allemand s’est engagé à combattre, au coté de l’Organisation international de la migration (Oim), représentée par Mme Vijaya Souri, et du gouvernement ivoirien, ce phénomène qu’il a qualifié d’inhumain.
 

Quant au ministre de l’Intégration africaine et des Ivoiriens de la diaspora, Ally Coulibaly, il a affirmé ne pas comprendre le choix des jeunes Ivoiriens de partir à l’aventure en prenant tant de risques alors que «la Côte d’Ivoire est redevenue attractive et bénéficie de la confiance de la communauté internationale». Poursuivant, il a appelé à accompagner l’action de sensibilisation par un combat sans merci contre les réseaux criminels de passeurs de migrants.

Gael ZOZORO

http://news.abidjan.net/h/617560.html

 




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact




20 ANS DE MUSIQUE ES FILLES DE SAIOUA