INP-HP: Le ministre Cissé Bacongo sacrifie la grande école CPDEC au profit de sa propre école.

Lundi 3 Septembre 2012 - 06:43


Cissé Bacongo
Cissé Bacongo
Nous l’annoncions dans un précédent article paru dans le journal ‘’le nouveau courrier’’ en date du samedi 04 août 2012 que le ministre Cissé Bacongo veut tuer la grande école CPDEC. Les choses se précisent davantage. A quelques jours de la rentrée académique 2012-2013, les parents ne sont toujours pas situés sur le sort de leurs enfants. Les locaux, propriétés privées du CPDEC, logés au sein de l’université d’Abidjan (ancien INSET) arrachés par le ministre en pleine année scolaire ne sont pas encore rétrocédés aux étudiants du CPDEC. Les parents, avec à leur tête le président des parents d’élèves, ont approché la direction de l’école pour en avoir le cœur net. Le directeur de cette école d’envergure internationale a fait savoir que les pourparlers avec le ministère de l’enseignement supérieur se poursuivent, et que pour parer à une éventualité, ses collaborateurs sont à la recherche de nouveaux locaux en vue d’une location. La rentrée dans le système français est prévue pour le 17 septembre 2012. Alors qu’est ce qui se passe ?
Nous ne comprenons pas pourquoi Cissé Bacongo s’obstine tant à créer des problèmes à cette institution scolaire qui existe depuis 1975. La scolarité est payée au trésor public ivoirien. C’est de l’argent qui rentre dans les caisses de l’Etat. Où se trouve donc le problème ? Cette école, le Centre de Préparation aux Diplômes de l’Expertise Comptable (CPDEC) est en partenariat avec l’INP-HB de Yamoussoukro et liée par convention à l’Institut National des Techniques Economiques et Comptables (INTEC) du Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM) de Paris. C’est une école de référence appartenant à l’Etat de Côte-d’Ivoire mais gérée de façon privée. Les dirigeants sont des fonctionnaires de l’Etat. Elle délivre des diplômes français en finances et en comptabilités de la licence à l’expertise comptable en passant par les masters. Que deviendront les étudiants qui suivent le système français si d’aventure cette école venait à être fermée ? L’ambassade de France en Côte-d’Ivoire qui suit cette école depuis longtemps doit réagir. Il faut éviter de politiser l’école pour ne pas pénaliser des innocents. Le CPDEC est différent des autres écoles créés sous Gbagbo et qui faisaient la concurrence déloyale à l’INP-HB de Yamoussoukro, comme se plaisait à dire Cissé Bacongo. Bien au contraire, cette école permet de décongestionner l’Université. De grâce les parents ont trop souffert, ils veulent être débarrassés de tous soucis au moment où l’école reprend ses droits en Côte-d’Ivoire.
Chose paradoxale, nos investigations mettent à nu la supercherie du ministre. Pendant qu’il empêche le CPDEC de fonctionner normalement dans ses propres locaux, Cissé Bacongo vient de céder les locaux de l’INP-HB à Cocody Danga, propriété de l’Etat à madame Tanoh Colette qui vient de créer une grande école du nom de ‘’Business Academy’’. A quel prix a-t-il vendu ces locaux ? Cissé Bacongo vient ainsi de sacrifier la grande école CPDEC au profit de sa propre école. Nous dénonçons l’attitude peu orthodoxe du ministre qui ne se soucie pas des souffrances des parents et qui est en train de détruire une école de renommée au nom d’un affairisme.
Nous demandons au chef de l’Etat et au premier ministre de jeter un regard dans la gestion des affaires de l’Etat confiée au ministre Cissé Bacongo. Pour éviter une autre crise sociale à la veille de cette rentrée académique, une solution idoine doit être trouvée à cet épineux problème de CPDEC. Si possible, que le ministre fasse une déclaration officielle pour expliquer ce qu’il en est réellement. Nous sommes à l’heure de la transparence( ?) comme il se plaît à le dire.
Les parents et les étudiants doivent se tenir prêts à répondre à l’appel du président des parents d’élèves pour faire barrage à cette forfaiture.

 
Gilbert KOIME
gilbertkouame@yahoo.fr




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !