IIe guerre mondiale : les tirailleurs africains, ces héros de l'ombre

De Provence jusqu'en Alsace, des milliers de soldats venus des colonies sont morts pour libérer la France. Soixante-dix ans plus tard, Paris leur rend hommage. Une douzaine de chefs d'État africains devraient faire le déplacement sur la Côte d'Azur à cette occasion.

Vendredi 15 Août 2014 - 08:48


Depuis quelques jours, le ciel est tombé si bas qu'il confine les hommes et les végétaux dans un épais brouillard argenté sans éclat. Un de ces ciels de neige qui vous coupent du reste du monde. Impossible de distinguer la moindre silhouette à dix mètres. Impossible de marcher sans s'enfoncer dans la neige jusqu'à la taille. La bise glaciale venue du nord s'est levée. De violentes bourrasques emportent avec elles des tourbillons de grésil, lacèrent les visages et coupent la respiration. Le froid gèle tout. Les narines se collent aux parois du nez. Des gerçures fendent mains, pieds et lèvres non protégés.

L'hiver, de mémoire d'homme l'un des plus rigoureux de la région, n'épargne rien aux soldats du 4e régiment de tirailleurs tunisiens (RTT). La tempête de neige s'abattant sur le Hohneck et la plaine d'Alsace que domine ce sommet culminant à 1 363 m rend impossible le travail pourtant indispensable de l'aviation et complique le déplacement des blindés. Les Allemands se sont enterrés dans les bois et résistent. Seule l'infanterie peut les déloger. Les hommes du colonel Guillebaud sont livrés à eux-mêmes et ne peuvent compter que sur leur bravoure. Lire la suite..




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !