Hymne à la remobilisation patriotique

Lundi 18 Août 2014 - 08:43


Hymne à la remobilisation patriotique
«  Réveille-toi donc, digne Patriote  !  »
A toi, digne Fille de Côte d’Ivoire  ;
A toi, digne Fils de Côte d’Ivoire  ;

Si tu entends l’écho de ma voix,
Déchirant le silence ténébreux de Duekoué-carrefour ou de Nahibly…,
Retentissant dans les forêts occupées du Peko,
Survolant le crépitement des kalachnikovs rebelles de Guitrozon, de Petit-Duekoué, de Man, de Vavoua, de Bouaké, de Korhogo, d’Odienné ou d’Abidjan…  ;

Réveille-toi donc, digne Patriote  !
Car c’est le divin cri du dernier ralliement,
Annonçant ta victoire finale pour ta Patrie libérée.


Ce jour cauchemardesque d’une année immémoriale,
Réveillé(e) par les cris alarmants des tiens,
Traversant les pluies des bombes blanches assassines,
Bravant les feux aveugles des canons vampires,
Toi, tu t’es courageusement donné(e) en sacrifice, afin que survive ta Patrie meurtrie  ;

Réveille-toi donc, digne Patriote  !
Car c’est le divin cri du dernier ralliement,
Annonçant ta victoire finale pour ta Patrie libérée.


A genoux, sur ces voies hexagonales sans horizon,
Malgré la chute de certains de tes compagnons visités par Judas,
Contraint(e) même de choisir entre ton cœur et ta Patrie,
Tu piétines les multiples épreuves insurmontables, de la neige, du froid et du soleil,
Tu t’obstines à fouler ta Hollande promise, drapé(e) d’orange, de blanc et de vert,
Tu te dresses face à la rudesse et à la longueur insoupçonnée de ta noble lutte  ;

Réveille-toi donc, digne Patriote  !
Car c’est le divin cri du dernier ralliement,
Annonçant ta victoire finale pour ta Patrie libérée.


Par centaines et par milliers, les tiens périssent, afin que toi, tu mérites de la Nation,
Par centaines et par milliers, les tiens gémissent et agonisent fièrement dans les geôles, soumis aux tortures les plus abominables, afin que toi, tu cries leur Liberté,
Par centaines et par milliers, les tiens quémandent à leurs étrangers, les droits à la vie et à la survie, afin que toi, tu deviennes le Héros de leur Vie  ;

Réveille-toi donc, digne Patriote  !
Car c’est le divin cri du dernier ralliement,
Annonçant ta victoire finale pour ta Patrie libérée.


Du fond de sa prison blanche, il te voit, ce Leader tant aimé devenu l’éternel Président,
Du lointain du pays profond et de l’exil éprouvant, il te voit, ton Peuple si fier et si digne,
Du profond de son sommeil sans tombe, il te voit, ce combattant Patriote immortel ;
TOUS T’ATTENDENT SUR LE PERRON DE L’HISTOIRE…

A toi, digne Fille de Côte d’Ivoire  ;
A toi, digne Fils de Côte d’Ivoire  ;

Si tu entends l’écho de ma voix,
Déchirant le silence ténébreux de Duekoué-carrefour ou de Nahibly…,
Retentissant dans les forêts occupées du Peko,
Survolant le crépitement des kalachnikovs rebelles de Guitrozon, de Petit-Duekoué, de Man, de Vavoua, de Bouaké, de Korhogo, d’Odienné ou d’Abidjan…  ;

Réveille-toi donc, digne Patriote  !
Car c’est le divin cri du dernier ralliement,
Annonçant ta victoire finale pour ta Patrie libérée.


Dr BOGA SAKO GERVAIS

ROME, le 17 Août 2014




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !