Henri Konan Bédié, l'oeuvre achevée

Mercredi 17 Février 2016 - 08:02


Henri Konan Bédié, président du PDCI-RDA
Henri Konan Bédié, président du PDCI-RDA
Tous ceux qui ont marché dans la combine du vieux Baoulé de Daoukro qui, pour je ne sais quelle raison, viennent de prendre la disparition de l'héritage du président Houphouët-Boigny à leur dépend. Bédié vient enfin d'achever celui qui lui a permis d'asseoir sa puissance machiavélique. Qui de ceux-là  peut me dire si ce n'est pour des besoins alimentaires ne savait pas que Bédié n'avait jamais porté le président Houphouët-Boigny dans son  coeur ?
Je donne raison au vieux Jean Konan Banny, autrefois puissant, voyant quand "il disait au président Houphouët-Boigny que:" confier le parti en héritage à Bédié serait une grosse abomination" et depuis, Bédié n'a jamais digéré cet affront et tout ce qui touche ou qui a la marque Houphouët-Boigny, doit disparaître. Qui peut me dire qu'il n'a pas vu venir le danger? Tous hypocrites et méchants ces cadres dont la profondeur de l'estomac n'a jamais eu de limite et qui n'ont encouragé Nzueba dans sa sordide destination. Tout ce qui reste à Bédié c'est le changement de nom de la ville natale du président Houphouët-Boigny, Yamoussoukro en Bédiékro et il en est capable car ceux de la famille d'Houphouet aussi capables d'une résistance ont tous gardé un recul. Mais cela va durer jusqu'à quand?
Bédié dans son on incapacité, a orchestré une des plus grandes failles politiques de notre existence et les futes se sont multipliées sur son parcours politique et nous l'avions suivis les yeux fermés et de coups d'État en mascarades politiques, aujourd'hui Bédié a atteint son apogée et nou constatons et subissons oh sans plus de larmes à la mort voulue et monnayée de l’insatisfait héritier.
Doit on laisser faire? Les sbires de Bédié n'ont ils pas montré leur limite et leur dédain au parti d'Houphouet? Un congrès extraordinaire s'impose car Bédié vient de jeter l'enfant béni avec son bain? S'il y a encore garçon dans ce'parti, qu'il montre sa tête sans crainte, nous sommes là pour lui apporter notre soutien inconditionnel..
Bédié n'est plus au stade d'un jugement humain mais d'une fin'de règne confondue avec sa cécité politique qui n'a que cure de la souffrance de ses  compatriotes. La peur ou la vengeance qui l'accouple de Ouattara livre des insomnies à nous autres. Mais laisser faire c'est pactiser avec le'diable.
Que tous ceux qui se réclament de président Houphouët-Boigny se lèvent car l'heure a sonné d'un sursaut national. Le vin est tiré que faisons nous?
Des injustices sont causées sous nos barbes, des compatriotes croupissent dans les geôles, l'économie en désuète, le moral des ivoiriens jamais atteint à ce degré pour que Bédié se comporte de cette manière avec nos bourreaux. Bédié a fait son temps, alors faisons celui de notre pays. Dommage que Bédié termine son œuvre de cette  manière.
Enfin le prince qui haïssait le roi s'est soustrait car ce qu'il a oublié c'est que les Houphouët-Boigny, Gbagbo Laurent Thomas Sankara sont devenus des esprits.

                                                                                    Joël Ettien
                                                     Président de la Diaspora ivoirienne politique




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !