Hamed Bakayoko veut la peau de Damana Pickass

Jeudi 7 Février 2013 - 00:51


Damana Picas
Damana Picas
L’information n’est pas officielle, mais elle est de première main, le ministre de l’Intérieur, le «superflic» Hamed Bakayoko, a décidé de faire de sa «capture» une priorité absolue. Selon des informations en notre possession, éma - nant des sillages du «sécurocrate» du régime Ouattara, l’une des prochaines cibles de choix, c’est Damana Adia Pickass, ex-membre de la commission électorale indépendante. Le régime Ouattara, à en croire nos sources, a déclaré aux autorités policières gha - néennes que le président de la Coalition des patriotes ivoiriens en exil (COPIE), Damana Pickass, était un acteur clé de la crise sur qui il faut absolument mettre la main. Les officines du régime semblent avoir fabriqué un dossier pour faciliter l’interpellation de l’ex-commissaire de la CEI sur le territoire ghanéenne. La sécurité de Damana Pickass est de ce fait menacée. Toutefois, ce leader de la jeunesse bénéfice d’un statut d’exilé et de refugié politique en bonne et due forme qui le protège. Et il est régulièrement inscrit dans les fichiers de l’Etat gha - néen et du HCR qui doit bénéficier de protection partout où il a demandé l’asile. Il est donc normalement sous la protection des autorités ghanéennes. Il est bon d’attirer l’attention de ces dernières, avec cette psychose due aux enlèvements et autres arrestations. En tout cas, ces dernières semaines la légion des «chasseurs de primes» aux trousses des exilés politiques semble avoir gagné du volume avec un renfort d’agents de Ouattara venus d’Abidjan. Le Ghana gagnerait donc à jouer franc jeu, à moins qu’il ne veuille donner l’impression qu’Accra soit devenu le «Bagdad» des Pro-Gbagbo, ayant trouvé refuge dans ce pays frère.


Source: Le Nouveau Courrier N°719 du Mercredi 06 Février 2013




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !