Grand séminaire du 16 au 18 août sur le Thème: "« L’Éternel est-il au milieu de nous, ou ne l’est-il pas? »"

Mercredi 14 Août 2013 - 09:05


CLIQUEZ SUR L'IMAGE POUR L'AGRANDIR
CLIQUEZ SUR L'IMAGE POUR L'AGRANDIR

Exode 17-7 : Il appela ce lieu Massa et Meriba (Epreuve et Querelle), parce que les Israélites l’avaient pris à partie et parce qu’ils avaient voulu forcer la main à l’Eternel en disant : « L’Eternel est-il oui ou non au milieu de nous ? »

 

« Alors l'Eternel dit : Mon esprit ne restera pas à toujours dans l'homme, car l'homme n'est que chair, et ses jours seront de cent vingt ans. » (Genèse 6 – 3). Dieu retira son Esprit de l’homme (d’Adam et d’Eve) à cause de sa désobéissance en La Parole et pour ce qu’il ait commencé à commettre des actes abominables, des choses qui n’honorent pas Dieu.

 

L’Esprit l’ayant abandonné, le mal pris place et influença sa vie continuellement de façon négative et manifeste. L’homme s’adonna alors à une vie de péchés et de débauches.

 

Rappelons-nous que Dieu avait pourtant envoyé son Fils pour révéler l'amour du Père à ses enfants bien-aimés. Il avait envoyé le Saint Esprit pour les consoler et les conduire à la vie éternelle.

 

Or la vie éternelle est que nous cherchions Dieu, que nous recherchions d’une manière suivie la communion avec le Seigneur, que nous connaissions Dieu, que nous marchions sincèrement dans les voies du Seigneur, que nous soyons déterminés à lui faire confiance et remettre tout à Jésus. Jean 3 – 16 : « Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle. »

 

Nous devons donc être dans le chemin de Dieu. Le chemin nous conduit là où Dieu veut que nous allions : le royaume de Dieu…

 

« Or, les œuvres de la chair sont manifestes, ce sont l`impudicité, l`impureté, la dissolution, l`idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, l`envie, l`ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables. Je vous dis d`avance, comme je l`ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n`hériteront point le royaume de Dieu. » Galates 5 - 19.21.

 

Romains 1 – 22 / 27 : « Se vantant d'être sages, ils sont devenus fous; et ils ont changé la gloire du Dieu incorruptible en images représentant l'homme corruptible, des oiseaux, des quadrupèdes, et des reptiles. C'est pourquoi Dieu les a livrés à l'impureté, selon les convoitises de leurs cœurs; en sorte qu'ils déshonorent eux-mêmes leurs propres corps; eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen! C'est pourquoi Dieu les a livrés à des passions infâmes: car leurs femmes ont changé l'usage naturel en celui qui est contre nature; et de même les hommes, abandonnant l'usage naturel de la femme, se sont enflammés dans leurs désirs les uns pour les autres, commettant homme avec homme des choses infâmes, et recevant en eux-mêmes le salaire que méritait leur égarement. »

Tout le désordre et l’immoralité auxquels nous assistons aujourd’hui ne sont que la conséquence de la désobéissance têtue de l’homme en la Parole de Dieu. Qu'est-ce que la désobéissance? C'est marcher contrairement à la Parole révélée de Dieu. Cela inclus chaque commandement d'amour du Nouveau Testament que le Christ a donné à ses disciples. Pensez au taux grimpant de l’immoralité : le divorce dans l'église, l'adultère, la fornication, l’homosexualité, etc. Les Chrétiens aujourd’hui sont du nombre de ceux qui font grimper l'immoralité dans la société. Plusieurs chaînes télé et radio du réseau sont en concurrence pour augmenter «l'enveloppe» de la saleté. Leur but est de voir jusqu'où ils pourront repousser les limites morales. Et les Chrétiens sont séduits par le monde.

Il nous faut donc revenir à Dieu, vivre selon les doctrines du Christ et marcher selon ses principes. Si nous voulons aller à Jérusalem, retournons d’abord à l’Eternel. Si nous attendons de Dieu qu’il fasse pour nous toutes ces choses que nous désirons tant, il nous faut donner sincèrement notre vie à l’Eternel. Ce qui manque bien souvent chez les chrétiens sincères, c’est de rechercher d’une manière suivie la communion avec le Seigneur. La bénédiction dépend à chaque instant de l’activité de sa grâce en notre faveur. Osée 6 – 1 : « Venez, retournons ? l'Eternel! Car il a déchiré, mais il nous guérira; Il a frappé, mais il bandera nos plaies. »

L’Eternel ne peut donc être au milieu de nous si nous continuons à vivre dans le péché, dans l’immoralité de toute sorte, dans nos passions infâmes, selon les convoitises impures de nos cœurs, etc. Là où réside le péché, l’Eternel ne peut être présent. Dieu notre père n’aime pas le péché, c’est vrai. Mais il aime le pécheur. C’est pourquoi à tout pécheur, Dieu demande de revenir à lui, en se repentant sincèrement, en recherchant d’une manière suivie la communion avec le Seigneur, en s’éloignant du péché, en marchant selon les voies du Christ, selon l’Esprit de Vérité et non selon l’esprit du monde.

Dieu désire nous aider, Il ne se cache pas. Il veut s'impliquer dans tous les aspects de notre vie. Avant d'être sauvé, Dieu est là, œuvrant par le Saint-Esprit pour nous « convaincre de péché, de justice et de jugement : en ce qui concerne le péché, parce qu’ils ne croient pas en moi… » ( Jean 16 : 8-9 ). Lorsqu'un individu croit qu'il est pécheur, il peut se tourner vers Jésus pour être pardonné. Pour l'incroyant, le Saint-Esprit a le ministère de le conduire au Fils. Le consolateur a été envoyé pour le convaincre et convaincre le monde de péché, de justice et de jugement.

Si nous sommes dans le chemin de Dieu, le chemin nous conduit où Dieu veut que nous allions. Les difficultés se présentent dans le chemin; y a-t-il là quelque chose d’étonnant ? Ne sommes-nous pas appelés à être dans le monde les soldats de Dieu contre Satan ? Celui-ci ne peut rester endormi. Israël raisonnait et murmurait devant les difficultés ; c’était de l’incrédulité. Dieu veut que les difficultés exercent notre foi. Il donne de l’eau à son peuple; le Saint-Esprit nous mène au combat. La consolation nous est présentée à la fin : «Dieu effacera entièrement la mémoire d’Amalek de dessous les cieux» (v. 14). Satan sera brisé sous nos pieds.

 

 

 

 

Pasteur F. Bahoua et Pasteur V. Koffi

Pour le séminaire du 16 au 18 aout 2013, Eglise Protestante Evangélique Shalom, Pantin (PARIS)

thème : «L’Éternel est-il au milieu de nous, ou ne l’est-il pas ?»

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 





Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !