Géostratégie du pire : l'avenir des pays émergents se joue en Syrie !

Vendredi 30 Août 2013 - 08:57


Bachar El Assad, président de la Syrie
Bachar El Assad, président de la Syrie
Il est des choses dans la vie, que l’on n’a pas besoin de se faire expliquer. Des choses qui relèvent de l’évidence, même pour les intelligences les plus modestes ; des choses qui peuvent se voir et se comprendre facilement ; des choses tout indirectement liées à nous mais qui ont en partage avec nous, le résultat final sur l’opinion l’avenir des peuples, la recomposition des alliances géostratégiques et l’affliction idéologique ; parce que les conséquences de ces choses-là, pour l’un, deviennent le résultat qui attend bien d’autres.

L’agression terroriste imposée à la Syrie n’est pas un simple conflit en Syrie. C’est une défiance lancée par les ennemis de la paix mondiale à l’humanité civilisée. C’est un message de confirmation d’un programme d’agression barbare des peuples aspirant à un mieux être pour les soumettre au chaos et au désordre propices au pillage des ressources naturelles ou indispensables pour affaiblir un adversaire, que dis-je, un ennemi dans l’arène de l’affrontement géostratégique entre Etats dits puissants.

Mieux, l’agression contre la Syrie telle que ses commanditaires veulent la parachever avec « l’assassinat » du Président Al-Assad comme hier en Irak et avant-hier en Libye après l’assassinat manqué de Laurent GBAGBO en Côte d’Ivoire, sonne comme un mépris contre la Russie et la Chine qui se targuent d’être les alliés de Damas et qui nous confirmeront, si elles laissent faire, qu’elles ne sont que des poltrons à fuir et à regarder de très loin quand il s’agira de diplomatie d’influence ou d’alliance géostratégique.

Alors, la guerre de la France et des USA contre la paix en Syrie est un message contre le rêve de paix dans le monde, le dernier cas d’école qui ouvrira sur une série noire d’agressions fascistes et racistes contre des Nations africaines, arabes et sud-américaines qui ont osé afficher leur amitié au Bloc Emergent dans son ensemble, à la Russie et à la République populaire de Chine en particulier comme des alliés militaires et économiques.

Mais en y regardant de près, et si les choses se passaient comme prévues et exécutées en Libye et en Irak, nous seront en droit de conclure qu’il faudrait désespérer définitivement de la Russie et de la Chine et, tirer un trait sur une quelconque alliance géostratégique actuelle ou future avec ces puissances nucléaires, économiques et militaires.

La première raison ou leçon que l’on serait tenté de tirer de l’éventuelle passivité Russe ou Chinoise devant la rage qui pousse les alliés occidentaux des terroristes salariés qui tuent en Syrie, c’est de comprendre que la Russie et la Chine veulent se comporter comme deux loups solitaires dans une jungle où règne sans partage, la meute de loups affamés du Bloc Offensif Occidental Décadent (BLOOD), prête à mettre en pièce tout ce qui n’est pas soumis à son diktat.

La seconde raison qui justifierait que l’on prenne du recul en matière d’alliance géostratégique avec la Russie et la Chine, si elles laissent faire en Syrie, c’est que ces deux Nations autour desquelles devrait se cristalliser la Résistance du Monde civilisé à la propagation de l’immoralité, de l’économie de guerre et de l’apologie de la criminalité d’Etat dont se fait porteur l’Occident en fin de cycle humain, ne sont que des alliés sans honneur et sans aucun sens de l’honneur dans leurs relations avec leur alliés les moins puissants du Bloc Emergent.

L’un mis dans l’autre, l’avenir de la Syrie tracera sans aucun doute, les grandes lignes du combat révolutionnaire mené en Côte d’Ivoire contre le colonialisme de rectification amorcé par la France avec ses alliés de l’OTAN depuis 2002.

Et au-delà de la Côte d’Ivoire, c’est à une réalité géopolitique nouvelle qu’il faudra inventer dans le Monde des Economies émergentes, avec la certitude qui sera alors établie, qu’il ne sert à a rien d’avoir un ami frimeur avec des armes atomiques et une armée hypersophistiquée, qui demain, fera le sourd, l’aveugle et le muet, quand le moment viendra de t’aider à payer le prix de cette amitié à ces adversaires et ennemis détenteurs eux aussi d’armes atomiques et d’armées sophistiquées et, qui veulent ta peau parce que tu as osé leur tourner le dos pour la Chine ou la Russie.

Bref. Si les Missiles américains et français s’abattent sur la Syrie demain, mieux faudra être un esclave au service du Bloc Offensif Occidental Décadent (BLOOD) et vivre de paix sans honneur, avec un peu d’eau et de poussière, que chercher à s’affranchir, affirmer sa souveraineté, afficher son alliance avec le Bloc Emergent dirigé par la Russie et la Chine pour finir comme Saddam Hussein et l’Irak, Muhamar Mouammar Kadhafi et la Libye, en touchant du bois, la Syrie et Bachar Al-Assad en attendant que l’Iran ne passe à la casserole.

En cela, l’avenir de la Côte d’Ivoire souveraine, digne et révolutionnaire se joue en Syrie. En ce moment même. Il faut en être conscient et préparer l’avenir tel qu’il semble s’imposer à nous…seuls face à tous.

Que Dieu soit le Bouclier du peuple syrien.


A Très Bientôt.

Hassane Magued

La Révolution Permanente

Source:
http://www.cameroonvoice.com/news/article-news-12283.html
 




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !