Galaxie patriotique: Les lieutenants de Blé Goudé en colère

Dans une déclaration dont copie nous est parvenue, le Congrès panafricain des jeunes et des patriotes (Cojep), mouvement créé par Charles Blé Goudé, dit son indignation face aux interventions de Zady Djédjé, leader d’une coalition de jeunes patriotes.

Samedi 10 Novembre 2012 - 06:43


Galaxie patriotique: Les lieutenants de Blé Goudé en colère
La Côte d'Ivoire, notre pays continue de croupir sous le poids d'une crise post électorale aux conséquences sans précédents. La division géographique qui a duré une décennie, a fait place à un fossé plus que profond entre les Ivoiriens à tous les niveaux. C'est donc à juste titre que le couple réconciliation et paix circule sur les lèvres. C'est aussi fort de ce constat que le COJEP n'a cessé de faire des appels en faveur d'un dialogue sincère et franc entre le pouvoir et l'opposition, afin de créer les conditions favorables à une réconciliation vraie. Car, comme l'a dit le président fondateur de notre mouvement, Charles Blé Goudé, " faire la paix n'est pas une option, c'est un impératif pour les Ivoiriens". Tous nos appels sont restés vains, hélas! Pour le COJEP, il est difficile de construire la paix dans un environnement rythmé par des enlèvements, des incarcérations et de déni des droits les plus élémentaires. La souffrance et les humiliations que le pouvoir nous inflige sont tellement douloureuses que nous souhaitons que l'on nous fasse l'économie de folklore que le pouvoir nous sert par Zady Djédjé interposé.
Le COJEP voudrait se démarquer de telles mises en scène et souhaite que les acteurs évitent d'y associer le nom et l'image de son président fondateur, Charles Blé Goudé, qui, en dehors du comite de remobilisation et de redynamisation, n'a mandaté personne d'autre pour agir en son nom.
Le COJEP informe ses coordinateurs, présidents de bases, les responsables des structures spécialisées, ses militants, sympathisants et alliés que la libération de son siège utilisée lors des dernières sorties publiques de Zady Djédjé relève de la pure manipulation dans le seul objectif de semer le trouble dans l'esprit des militants et se donner de la contenance. C'est le lieu de vous rassurer que face à l'occupation illégale de notre siège par des éléments FRCI, le comité s'emploie depuis quelques jours à acquérir un nouveau local en conformité avec notre statut d'opposant, afin d'accueillir nos réunions.
Dans cette période où certains responsables de mouvements pro-Gbagbo semblent être gagnés par une fébrilité et organisent des manifestations de ralliement sous le couvert de la réconciliation, le COJEP recommande une vigilance et un esprit de lucidité à tous ceux qui prétendent se réclamer de CHARLES BLÉ GOUDE.
Pour qui Zady Djédjé se prend t-il pour demander aux Ivoiriens de "tourner la page Gbagbo ? C'est en son absence que se prouve plus la fidélité à un leader. Que ceux qui sont fatigués et ne peuvent plus supporter la traversée du désert qui vient à peine de commencer, l'expriment clairement et prennent leurs distances ; nous respecterons leur nouveau choix et leur chemin. Mieux vaut être seul que d'être mal accompagné ! Notre équipe contribuera au retour de la paix dans notre pays, mais avec la participation des épouses, enfants, amis et connaissances des prisonniers politiques, quand leurs différentes familles seront au complet.
Quand notre président, Charles Blé Goudé, initiait et conduisait la caravane de la paix en 2007, tous les acteurs qui y ont pris part, avaient leurs familles au complet et circulaient librement sans aucune crainte malgré les exactions et autres crimes commis. C'est à l'occasion de cette caravane que Guillaume Soro a été accueilli à Gagnoa, Wattao à Mama (village natal du président Gbagbo Laurent), la jeunesse des Forces nouvelles à Kpogrobre (village natal de Charles Blé Goudé), Charles Blé Goudé à Bouaké, Konaté Sidiki, Souleymane Kamaraté, Mamadou Koulibaly et Simone Ehivet Gbagbo accueillis ensemble lors de la cérémonie marquant l'apothéose de cette action en faveur de la paix. C'était loin du folklore actuel que l'on nous sert : C'était le temps du vrai pardon.
Que Dieu bénisse la Cote d'ivoire Pour le comité de redynamisation et de remobilisation
 
Le 1er vice Président BLÉ SEPE MARK
NB : Les titres sont de la Rédaction.
 
H. ZIAO
Source: L’Inter




Tags : Blé Goudé

Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !