Front populaire ivoirien: Miaka donne des nouvelles de Gbagbo

C’est le type de rencontre qu’aucun membre du secrétariat général du Front populaire ivoirien n’aurait souhaité manquer : Sylvain Miaka Ouretto, chef de la direction intérimaire, arrivé, dimanche, de La Haye avec des nouvelles fraîches de Laurent Gbagbo, avait pris rendez-vous avec ses camarades, mercredi 3 juin 2013, au siège provisoire du Fpi à la Riviera.

Jeudi 4 Juillet 2013 - 10:48


Front populaire ivoirien: Miaka donne des nouvelles de Gbagbo

La réunion qui se tenait loin des gens de médias, était destinée aux seuls membres du secrétariat général. Ils devaient, en quelque sorte, avoir la primeur des informations de la part de Miaka Ouretto. Ce dernier a eu des échanges, à la mi-juin 2013, au centre pénitentiaire de Scheveningen, avec l’ancien président soupçonné de crimes contre l’humanité.

Selon une source proche de la réunion, l’intérimaire de Pascal Affi N’guessan, a assuré avoir vu un Laurent Gbagbo en bonne santé, le moral haut. Miaka rencontrait son camarade d’ancien président pour la troisième fois depuis son transfèrement, le 30 novembre 2011, à la Cour pénale internationale (Cpi). Il estimerait que Laurent Gbagbo s’est porté, à chaque fois, mieux sur le double plan physique et moral.


Leur dernière rencontre se tenait dans un contexte bien particulier : les juges de la chambre préliminaire 1 avaient, le 3 juin, ajourné l’audience de confirmation des charges et demandé au procureur de fournir de nouvelles preuves contre Laurent Gbagbo. L’ancien chef d’Etat serait apparu serein et confiant dans la suite de la procédure. Il est de notoriété que l’ancien président- par le truchement de son conseil- a demandé aux juges de l’autoriser à interjeter appel de la décision du 3 juin et que, l’Accusation conduite par Fatou Bensouda, a formulé la même requête. Laurent Gbagbo n’aurait pas, de l’avis du président par intérim du Fpi, varié dans sa vision : il pense qu’il est engagé dans un combat au bout duquel la « vérité » sur la crise ivoirienne éclatera.

A La Haye, Miaka Ouretto a partagé à son hôte, des nouvelles du Front populaire ivoirien avec notamment la situation du parti et les visites effectuées, ces derniers mois, auprès de certains prisonniers, à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan et à la prison de Bouna où se trouve Pascal Affi Nguessan, le président du Fpi. Miaka Ouretto a encore reçu les avis et observations de l’ancien chef d’Etat sur la vie politique en Côte d’Ivoire.

La réunion du secrétariat général du Fpi a débuté à 15h30 et se poursuivait au delà de 18 h.

 

Kisselminan Coulibaly

Source Soir info






Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !