Fologo à Affi N’guessan : « Vous avez le devoir de faire réussir la démocratie »

Samedi 24 Août 2013 - 07:30


Fologo à Affi N’guessan : « Vous avez le devoir de faire réussir la démocratie »
Le président du Rpp a conduit hier une importante délégation de son parti chez le président du Fpi.

Les visites de courtoisie et de soutien se poursuivent au domicile du président du Fpi, Pascal Affi N’Guessan, sorti fraichement de plus de deux ans de prison politique. Hier ce fut au tour du rassemblement pour le progrès, la paix et le partage (Rpp) conduit par son premier responsable, Laurent Dona Fologo, de sacrifier à cette tradition africaine de solidarité. Au nom de ses compagnons, Fologo a exprimé toute sa joie de revoir l’ex-prisonnier politique de Bouna qui était entouré du président par intérim de son parti, Sylvain Miaka Ouretto et deux autres responsables du Fpi, également ex détenus que sont Lida Kouassi Moise, secrétaire général adjoint et Koua Justin, secrétaire national de la Jfpi.

« Nous sommes heureux de vous retrouver. Par moment nous avions eu peur. Quelque soit le combat et son âpreté, nous ne souhaitions pas que vous perdiez la vie. Nous sommes venus dire que nous pensions à vous-même si nous le chantions pas parce que le contexte ne le permettait pas » a dit Fologo à ses camarades de lutte. Au-delà de la dimension purement fraternelle et humaine, le président du Rpp a saisi l’occasion de cette visite pour inviter le Fpi à rester à l’avant-garde du combat pour la démocratie et les libertés en Côte d’Ivoire. « Vous avez le devoir de faire réussir la démocratie par lutte politique sans violence et sans belligérance », a lancé le president du Rpp non sans avoir rappelé les principaux acquis de la lutte démocratique de la gauche ivoirienne sous la houlette du Fpi. « Nous vous devons le retour au multipartisme » dira t-il en substance. Pour le président Fologo, le combat pour la démocratisation et la liberté de la Côte d’Ivoire doit continuer et mobiliser toutes les énergies. Aussi a-t-il rassuré les responsables du Fpi de l’engagement de son parti à demeurer dans la lutte mais en restant fidele à ses methodes. « Nous ne sommes pas Fpi, mais nous sommes partant pour toutes les voies démocratiques, pour la cohésion et la fraternité.»

Le président Affi s’est pour sa part réjoui de cette visite d’ « un ainé dans la politique et dans la lutte ». Parlant du séjour en prison, l’ex détenu de Bouna a indiqué qu’il s’agissait de leur contribution à l’éveil des consciences. Il a réaffirmé la détermination de son parti à continuer la lutte avec tous ceux qui se sont engagés depuis lors aux côtés de la Côte d’Ivoire. Le président du Fpi a indiqué que ses camardes et lui sont sans ressentiments et qu’ils entendent demeurer dans la voie du combat démocratique pour sauver le pays malade.

Jean Khalil Sella


Publié le samedi 24 aout 2013  |  Notre Voie




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !