Financement du Programme national de développement :Les bailleurs de fonds n’ont rien décaissé

Vendredi 21 Février 2014 - 03:21


Kablan Ducun, premier ministre ivoirien
Kablan Ducun, premier ministre ivoirien
Mme Affoussiata Bamba, ministre de la Communication, qui était en visite le mardi 18 février dernier au groupe de presse Notre Voie, a avoué devant les journalistes l'impuissance du gouvernement ivoirien à mobiliser les ressources nécessaires au financement du Programme national de développement (Pnd). Le porte-parole adjoint du gouvernement Ouattara, voulant justifier le retard enregistré dans la mise à la disposition des entreprises de presse  sinistrées des fonds, suite à la crise postélectorale 2010- 2011, a affirmé que les promesses faites par certaines personnalités et autres bailleurs de fonds n'ont pas été concrétisées. «... Le Fonds de soutien et de développement de la presse a fait des visites pratiquement dans toutes les rédactions. Il est venu, ici, justement pour voir le problème de la rotative. Et il y a eu des dégâts énormes un peu partout. Ces dégâts, je crois, avaient été évalués par le Fonds de soutien. Je ne sais plus exactement quel montant avait été retenu, mais il me semble que c'est environ 2 milliards FCFA. Et ces 2 milliards FCFA avaient été reversés au Programme national de développement (Pnd). Vous savez, le Premier ministre, chef du gouvernement, est allé à Paris rencontrer les bailleurs de fonds pour un appel à ce financement du Pnd. Il y a eu beaucoup de personnalités, d'institutions, évidemment, qui se sont déclarées comme pouvant nous aider. Mais malheureusement, les fonds n'ont pas été décaissés jusqu'aujourd'hui. C'est ce qui explique la difficulté que vous avez», a-t-elle déclaré. Mais Affoussiata Bamba a cherché à rassurer les journalistes du groupe Notre Voie et par ricochet, tous les autres des journaux pro- Gbagbo dits journaux bleus: «Je voudrais vous rassurer pour dire que ce que vous vivez n'est pas un cas isolé. Il y a beaucoup de rédactions qui vivent la même chose que vous. Malheureusement, c'est parce que les fonds n'ont pas pu être mis à disposition immédiatement. C'est pour cela d'ailleurs que le ministre d'Etat, ministre du Plan et du Développement, a proposé au gouvernement de faire une communication sur l'état du Pnd et permettre au gouvernement de voir comment nous allons trouver des fonds pour permettre de financer le Pnd.». Et dire que toute la stratégie du gouvernement Ouattara pour une Côte d'Ivoire émergeante en 2020 était justement basée sur ce Programme national de développement. Les bailleurs de fonds hésitent et cela devrait interpeler celui qui se fait désormais appeler Magellan. Peut-être n'ont-ils pas confiance au chef de l'Etat ivoirien et à son équipe pour mettre leur argent à leur disposition. Mais dans ce cas, que fera maintenant Alassane Ouattara qui était déjà monté sur ses grands chevaux à l'annonce des intentions de quelque 4.000 milliards de FCFA ? La question reste posée.


Robert Krassault ciurbaine@yahoo.fr

Source: Notre Voie N°4647 du jeudi 20 février 2014




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !