Fête d’indépendance/ Message à la Nation du RPCI-AC – Christian Vabé: « Ouattara doit annuler la hausse des tarifs de l’électricité ».  «Le peuple doit empêcher le referendum car Ouattara a menti »

Lundi 8 Août 2016 - 01:28


Christian Vabé, président du RPCI-AC
Christian Vabé, président du RPCI-AC
Important message à la Nation du Rpci-Ac à l’occasion de la fête du 56e anniversaire de  l’indépendance de la Côte d’Ivoire

(
Le rassemblement du peuple de Côte d’Ivoire Alternative crédible (RPCI-AC) présente ses vœux les meilleurs aux ivoiriennes et aux ivoiriens à l’occasion du 56e anniversaire de la fête de l’indépendance de la Côte d’Ivoire.
Tout en souhaitant à toutes et à tous une très bonne fête, le RPCI-AC invite le peuple à se tenir prêt à affronter les challenges à venir et à prendre en main son destin.
C’est la raison pour laquelle le RPCI-AC attend avec impatience la déclaration à la nation  du chef de l’Etat Alassane Ouattara, à l’occasion de la fête de l’indépendance du 07 août 2016, marquant le 56e anniversaire de l’accession de notre pays à la magistrature suprême.
Le RPCI-AC invite donc le Président Alassane Ouattara à  saisir cette occasion afin de  clarifier sa position concernant le pays qu’il dirige réellement, car les ivoiriens veulent savoir s’il est le Président du Burkina Faso ou s’il est celui de la Côte d’Ivoire.
La raison est toute simple  : Le RPCI-AC, à l’instar du peuple de Côte d’Ivoire, veut savoir pourquoi monsieur Alassane Ouattara satisfait toujours les burkinabé et jamais les ivoiriens.
Par exemple, des milliers de familles ivoiriennes habitants les quartiers précaires, sont déguerpies et jetées à la rue, leurs baraques  détruites sans la moindre compensation ni option de relogement, alors qu’au même moment, le Président Ouattara promet à 30.000 clandestins burkinabé déguerpis du mont Peko dans l’Ouest ivoirien, d’être relogés et d’avoir une compensation financière.  Pourquoi tant de haine et de mépris envers le peuple qu’on prétend diriger.
Concernant le problème de la hausse des prix de l’électricité, à la base des dernières émeutes nationales, le RPCI-AC invite le chef de l’Etat à annoncer à l’occasion de son message à la Nation, l’annulation  pure et simple de cette hausse des tarifs du courant, car les ivoiriens sur proposition du RPCI-AC ont décidé de ne plus payer leurs factures de CIE dans l’état actuel.
Pour le RPCI-AC, le chef de l’Etat  n’a pas le choix vu que  les ivoiriens se sont clairement prononcés contre le rejet de cette hausse décidée en Conseil des Ministres, par des émeutes nationales d’une rare violence. Et ironie du sort, ce sont les fiefs pro-Ouattara comme Bouaké, Korhogo, et Yamoussoukro, qui ont été les plus touchés. C’est un signal fort que le régime n’a pas intérêt à ignorer.
En ce qui concerne le référendum constitutionnel en préparation, le RPCI-AC est en mesure de dire que le Président Alassane Ouattara a menti aux ivoiriens. Il s’agit là d’un mensonge d’Etat. En réalité,  il s’agit d’élaborer une nouvelle Constitution et non de la réviser comme annoncé par le Président Alassane Ouattara.  Le président du comité des experts, monsieur Ouraga Obou, l’a avoué dans les journaux proches du régime. A la Une du journal pro-Ouattara « Le nouveau Réveil » du vendredi 5 août 2016, le président du comité des Experts pro-Ouattara avoue «  qu’il s’agit d’élaborer une nouvelle Constitution et non de la réviser. »
En conséquence  :
Le RPCI-AC lance un appel solennel au peuple ivoirien à se préparer à empêcher la tenue de  ce référendum constitutionnel, car  le seul but de ce référendum est le maintien à vie de Ouattara au pouvoir.

Vive la Côte d’Ivoire
Bonne fête de l’indépendance à toutes et à tous
Que Dieu bénisse et protège la Côte d’Ivoire

Fait à Paris le 05 août 2016
Pour le RPCI-AC
Christian Vabé
Président




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !