FPI: Pourquoi Affi ne peut pas s'opposer à Ouattara?

Samedi 6 Septembre 2014 - 04:05


Affi est avant tout un être humain qui est doté de facultés pour faire le discernement entre le bien et le mal.
N'oublions pas que la compagne d'Affi N'guessan avait été condamnée à 20 ans de prison ferme sous la gouvernance du président Gbagbo pour détournement de plusieurs milliards de Francs CFA dans l'affaire Cacao et café.Pour le président Gbagbo,il était temps de faire appliquer la loi à tous les citoyens quel que soit le  rang social ou la fonction qu'ils occupent au sein de l'administration Ivoirienne.La première préoccupation du président Gbagbo était de combattre la corruption qui gangrène les institutions financières du pays. Cette nouvelle politique de rigueur et de transparence dans la gestion des affaires de l'Etat Ivoirien avait été saluée et applaudie par la communauté nationale et internationale.Mais pour monsieur Affi,l'emprisonnement de sa compagne sous la gouvernance de Gbagbo était considéré comme une humiliation de trop et  visait à l'isoler et à l'affaiblir politiquement.N'oublions pas également qu'il a difficilement digéré son débarquement au poste de premier ministre au profit de la rébellion après la table ronde de Linas Marcousis.Il a été emprisonné à Bouna après la chute de Gbagbo.Maintenant posons-nous la question de savoir qui a fait libérer la compagne d'Affi N'guessan et Affi lui-même?
Quelques semaines plus tard après l’arrestation de Gbagbo,madame Affi est libérée sur ordre deOuattara,alors qu'elle était condamnée à 20 ans de prison ferme par la  justice  Ivoirienne.Ce que je trouve pathétique et contradictoire dans la démarche de Ouattara  c'est qu'il fait condamner d'un côté Mr et madame Gbagbo pour crimes économiques et de l'autre coté il fait libérer madame Affi qui a commis les mêmes crimes.Jusque là les Ivoiriens ne savent pas encore, si la compagne d'Affi a été graciée par monsieur Ouattara ou si l'annulation de sa peine est liée à un deal passé entre les deux personnes?  Pourquoi cette politique de deux poids deux mesures? Ou alors monsieur Ouattara a-t-il oublié que l'Etat est un continuum ? En 2013 Affi est mis en liberté provisoire, mais là encore les conditions de sa libération n'ont pas été élucidées.Je pense que Ouattara a beaucoup fait pour le couple Affi et cela mérite d'être reconnu par le président du FPI (Front populaire ivoirien).Dans ces conditions il sera difficile à Affi de s'opposer à la politique de monsieur Ouattara car il a les mains et les pieds liés pour jouer le rôle d'un vrai opposant face à celui qui l'a sauvé des eaux.C'est pourquoi il s'est mis dans la posture d'un double agent qui travaille avec l'équipe de Ouattara à 3 heures du matin et le jour il vient distraire les militants du FPI.Le choix d'Affi est clair, il veut se venger contre Gbagbo qui a humilié sa compagne.Sachez également qu'en politique il n'existe pas de véritables amitiés mais quelques fidèles compagnons de lutte.Pour atteindre sa cible, Affi va chercher à saboter ou à modifier la ligne idéologique du FPI à des fins personnelles qui n'ont rien avoir avec la lutte des militants ou faire en sorte que le combat pour la libération de Gbagbo soit oublié ou relégué au deuxième rang,par exemple la création d'une vice présidence chargée de la libération de Gbagbo et qui a été applaudie par les autres camarades de la direction du parti sans se poser la moindre question,alors que le FPI devrait prioriser la libération de Gbagbo et de tous les prisonniers. Pour réussir son combat de déstabilisation, Affi va solliciter l'appui du pouvoir de Ouattara,de l'ONUCI,de la chancellerie occidentale  et de certains chefs d'Etat de la sous région. La presse proche du RHDP va le soutenir dans sa politique de déstabilisation du FPI.Voici quelques incohérences de ses discours de mobilisation.<<Oublions la guerre ,allons à la paix et à la reconstruction de notre pays,tournons la page de la crise,les casques bleus qui étaient contre nous hier,sont devenus nos amis aujourd'hui etc....>> Au cours d'un de ses meetings à Yopougon, Affi  n'a pas hésité de demander aux militants du FPI d'observer une minute de silence pour souhaiter un prompt rétablissement au président Ouattara qui était encore hospitalisé à Paris...Une autre comédie d'Affi <<N'allez pas vous faire recenser>>Trois semaines plus tard, Affi revient sur cette décision et demande cette fois- ci aux Ivoiriens << d'aller se faire recenser >>De véritables pas de Tango.D'autres signes qui ne trompent pas les militants:A quelques jours de l'arrivée de François Hollande à Abidjan,monsieur Affi" se débarrasse de son Secrétaire général Laurent Akoun et forme un nouveau secrétariat pléthorique que les militants découvriront dans le quotidien "Notre voie".Il obtient un tête à tête avec Hollande qui a duré plus de 45 minutes et au cours de leur rencontre Affi lui promet qu'il est prêt à tourner la page Gbagbo et prêt à conduire le FPI aux élections présidentielles de 2015.Quelques jours après le départ d'Hollande il nomme monsieur Alain Dougou à la CEI sans même consulter le comité central et les autres camarades de la direction.Toujours dans sa mission de déstabilisation, il va rencontrer tout seul monsieur Bédié à Daoukro.

Comme si cela ne suffisait pas,monsieur Affi et ses acolytes du nouveausecrétariat vont boycotter la réunion du comité central du 30 Aout 2014 qui va se terminer en queue de poisson.Le lundi 1 er Septembre 2014 le siège du FPI est saccagé et  Affi est le premier à se rendre sur les lieux  pour faire constater les dégâts à la police.Le procureur de la république est saisi par Affi et le local qui sert de lieu de réunions aux militants est placé sous scellé pour nécessité d'enquête jusqu'à nouvel ordre.L'ONUCI veut aussi  mener ses enquêtes après celles du gouvernement Ouattara comme s'il avait eu un crime dans le local.Les militants savent que ce n'est pas la première fois que le siège du FPI est attaqué par des extrémistes du RDR, mais ils se posent la question de savoir  pourquoi toutes ces enquêtes interminables?.Là encore les militants ne comprennent pas ce qui leur arrive et qui est derrière ce sabotage et à qui cela profite? Toutes les activités politiques du FPI sont interrompues depuis le 17 juillet après la visite d'Hollande, et seul le président Affi continue de tenir des réunions au nom du parti avec ses proches dans sa résidence.Il participe tranquillement à l'élection du nouveau président de la CEI ,alors que la crise interne qui secoue en ce moment le FPI est liée à la présence de certains camarades à la CEI.Affi s'est toujours opposé au retrait du FPI de la CEI. Posons-nous la question de savoir pourquoi Affi travaille de manière solitaire dans un parti politique dit démocratique?  En conclusion Affi participe activement à la dissolution du FPI pour mieux se venger de Gbagbo, mais il oublie que le FPI est d'extraction clandestine.Les militants sont prêts à reprendre le chemin de la clandestinité car on ne peut pas tuer un esprit.Pourquoi Sangaré reste silencieux sur une question aussi importante?Pourquoi Affi et Sangaré n'ont pas demandé au procureur de la république de mettre à la disposition du FPI  un autre local de réunion?.Le FPI ne peut plus tenir de réunions tant que les enquêtes n'auront pas pris fin.Il n'y a pas mille façons de tuer un parti politique.je conseille aux militants de prendre leurs responsabilités en main pour continuer le combat de Gbagbo,sinon nos camarades seraient morts pour rien.

RESTONS VIGILANTS ET SEREINS

Une contribution de Liadé Gnazégbo




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !