FPI- Communiqué final du Comité Central Extraordinaire –11/11/2016 Page 1 sur 3 -Comité Central Extraordinaire 04/2016 COMMUNIQUÉ FINAL 1.

CIVOX.NET
Dimanche 13 Novembre 2016 - 12:57


 Sur convocation du Secrétariat Général, le Comité Central du Front Populaire Ivoirien (FPI), élargi au Comité de Contrôle, s’est réuni en session extraordinaire, le vendredi 11 novembre 2016, à Abidjan-Cocody Riviera Golf, de 16h à 18h, sous la présidence effective du camarade Abou Drahamane Sangaré, Président par intérim, assisté du Vice-président Laurent Akoun et du 1er Secrétaire Général Adjoint, Porte-parole par intérim, Koné Boubakar ; 2. L’ordre du jour de cette session a porté sur un point unique:  La position du Parti sur les élections législatives 3. Ont répondu présents à cette session extraordinaire, en dehors des excusés pour des contraintes d’exil, de maladie et d’emprisonnements politiques, tous les membres statutaires du Comité Central et les membres du Comite de Contrôle. 4. Dans son propos liminaire, le Président par intérim du Parti, le camarade Abou Drahamane Sangaré, a rappelé au Comité Central l’indisponibilité du Président du Parti, le camarade Laurent Gbagbo, détenu injustement à la prison de la Cour Pénale Internationale (CPI) à La Haye, ainsi que celle de Hubert OULAYE, Président du Comité de Contrôle, des Vice-présidents Simone Ehivet Gbagbo, Moïse Lida Kouassi et Assoa Adou, du Secrétaire Général Adjoint Justin KOUA et du Secrétaire National Nestor DAHI. Le camarade Sangaré a appelé le Comité Central à faire de la libération de tous les prisonniers politiques, civils et militaires ainsi que du retour apaisé, sécurisé et digne des exilés, des sujets de préoccupation permanente. 5. Le Président Abou Drahamane Sangaré a, par ailleurs, rassuré le Comité Central qu’à la Haye, le Président Laurent GBAGBO se porte bien et salue les membres de cette instance pour le travail de proximité abattu sur le terrain. Le Président GBAGBO compte sur les militants et le peuple tout entier pour la libération de la Côte d’Ivoire. Le Président Sangaré a appelé les membres du Comité Central à demeurer extrêmement vigilants, mobilisés et à prendre conscience de leur responsabilité dans la situation nationale caractérisée par le passage en force opéré par le régime de M. Alassane Dramane Ouattara qui vient FRONT POPULAIRE IVOIRIEN Le Comité Central Communiqué final Comité Central Extraordinaire –11/11/2016 Page 2 sur 3 d’imposer une nouvelle Constitution taillée sur mesure au peuple souverain dont la réaction, sans appel, a consisté à rejeter à plus de 95% ce texte. Le président Sangaré en a profité pour saluer la mobilisation et la détermination du peuple de Côte d’Ivoire, des militants et sympathisants pour le suivi du mot d’ordre de boycott du référendum constitutionnel. Il s’est félicité de la convergence de vue entre le FPI et les leaders du Front du Refus et de la Coalition du Non, relativement au scrutin référendaire. 6. Abordant l’unique point de l’ordre du jour, le Comité Central a entendu une communication introductive du Secrétariat Général présentée par le Président par intérim, le camarade Abou Drahamane Sangaré. 7. Dans cette communication relative aux élections législatives à venir, celles de la première (1ère) Législature sous la Troisième (3ème) République de Ouattara, le président Sangaré a rappelé que le Comité Central a instruit le Secrétariat Général, en sa session ordinaire du 2 avril 2016, d’activer la mise en œuvre de la réflexion sur les échéances électorales à venir afin que le FPI prenne une décision opportune conforme aux intérêts de la Côte d’ivoire. 8. En exécution desdites instructions, le Secrétariat Général, a adopté le principe de consulter les bases, sur la question, à travers les Assemblées Fédérales et s’aligner sur la position majoritaire qui en sortirait. 9. Le Comité Central a ensuite entendu le rapport de la Commission chargée d’analyser les résultats des consultations des Assemblées Fédérales. Cette commission dirigée par la camarade Vice-présidente Assouman Juliette, est composée des camarades Seri Gouagnon, Tapé Kipré, Blesso Jean-Marie, Doué Tai Daniel, Goba Zéphirin, Ouri Gbalé et Lohourignon Maurice. 10. Il ressort du rapport que 72 des 78 fédérations consultées ont opté pour la non participation du Parti aux élections à venir, soit 92,61%. Cette position majoritaire est dictée par le fait que les conditions techniques, politiques et sécuritaires ne sont pas encore réunies par le Gouvernement Ouattara, pour des élections inclusives, transparentes et équitables. 11. Le Comité Central, après en avoir largement débattu, endosse entièrement les conclusions de cette importante communication. 12. Le Comité Central décide en conséquence que: a. Dans les conditions actuelles, le FPI ne prendra pas part aux législatives à venir ; d’autant qu’elles vont instituer la première (1ère) Législature de la Troisième (3ème) République que les FRONT POPULAIRE IVOIRIEN Le Comité Central Communiqué final Comité Central Extraordinaire –11/11/2016 Page 3 sur 3 ivoiriens continuent de rejeter avec les leaders du Front du Refus et de la Coalition du Non. b. Le Secrétariat Général mette tout en œuvre pour continuer de mobiliser et de tenir en posture de lutte constante toutes les structures du Parti sur l’ensemble du territoire national et à l’extérieur, ainsi que les militants, les sympathisants, les démocrates et toutes personnes éprises de démocratie et de cohésion nationale. 13. Le Comité Central félicite les fédérations et l’ensemble des militants pour leur sens de la responsabilité et pour leur mobilisation constante pour une Côte d’Ivoire libre, démocratique et souveraine.
 
 Fait à Abidjan, le 11 novembre 2016 Le Comité Central




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !