FPI: Affi N'Guessan a t-il gagné la bataille du statu quo ?

Vendredi 26 Décembre 2014 - 10:43


Affi N'Guessan, un roi quasiment sans sujets
Affi N'Guessan, un roi quasiment sans sujets
Au Front populaire ivoirien (FPI) Pascal Affi N'Guessan continue de régner en maître absolu. Une réalité indéniable  après qu'il ait réussi le blocage de la tenue du 4ème ordinaire du parti qui devait avoir lieu du 11 au 14 décembre dernier. Recevant le soutien du régime Ouattara, n'hésitant pas à lui prêter main forte en cas de besoin, il a opéré la fermeture arbitraire du QG de campagne de Laurent Gbagbo devenu Siège provisoire du parti. Plus aucune réunion du parti ne peut s'y tenir sans son accord. Des éléments de l'appareil répressif du régime  en empêchent désormais l'accès. C'est donc au bas d'un immeuble inachevé dans les environs du siège que certaines réunions du FPI se tiennent en plein air. Les Femmes de l'OFFPI (Organisation des Femmes du FPI) en ont déjà fait les frais.  Pour le moins qu'on puisse dire, Affi a décidé d'humilier le parti et "ses" camarades qui ne regardent pas dans la même direction que lieu, qui s'opposent à sa posture collaborationniste.
Conscient de sa minorité dans le bras de fer qui l'oppose à Laurent Gbagbo, Affi N'Guessan semble résolu à se maintenir à la tête du FPI par tous les moyens, y compris par le statu quo.Il a visiblement opté pour la stratégie du statu quo, du jusqu'au-boutisme du "Moi ou Rien".
Alors que les motions de sa destitution par les Fédérations et les Sections ne cessent d'affluer, Affi  N'Guessan s'obstine à faire le sourd et l'aveugle. Il semble être loin de vouloir se ressaisir. Mais ne prospère t-il pas  dans ses agissements parce que ses adversaires semblent ne pas avoir de stratégie efficace pour le mettre hors d'état de nuire ? Plus les jours passent plus cette stratégie apparaît comme une pierre philosophale. Plus les jours passent, plus ils affichent une certaine impuissance face à celui que la base dans sa très large majorité ne considère plus comme le président du Front populaire ivoirien.
Comment parviendront-ils à neutraliser la force de nuisance d'Affi N'Guessan, l'homme qui a décidé de présider le parti contre le gré des militants, de le prendre ainsi en otage ? Cette question pourrait rester longtemps sans réponse. Et la léthargie dans laquelle se trouve le parti pourrait ne pas prendre fin de si tôt.
Affi, L'homme qui a tant terni sa propre image au sein du parti, sait qu'il est désormais persona non grata dans plusieurs Sections et Fédérations. Devenu roi quasiment sans sujets, il devrait faire preuve de sagesse en rendant le tablier.

Claude Ossadi

 




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !