FFPI/Justin Koua échappe à un enlèvement. Son dernier message avant de se fondre dans la nature.

Mercredi 5 Juin 2013 - 08:01


Justin Koua
Justin Koua
Descente des éléments de la DST à son service : Justin Koua échappe à un enlèvement.

Tôt dans la matinée d’hier, des hommes en civil présentés comme des agents des renseignements du pouvoir ont lancé une traque contre le secrétaire national de Jfpi, Justin Koua, en investissant son service à Daloa. Le numéro un de la Jeunesse du Front populaire ivoirien (Fpi) a aussitôt alerté l’opinion en balançant des sms. Ce qui a permis aux réseaux sociaux d’inonder la toile.
Dans la soirée, aux environs de 19 h, d’autres éléments ont été signalés au domicile du secrétaire national, à Abidjan, pour une perquisition. Jusqu’au moment où nous mettions sous presse, Justin Koua était toujours introuvable.

César Ebrokié


Publié le mercredi 5 juin 2013  |  Notre Voie

                                                          ***

Le message posté par Koua avant de fondre dans la nature : Combattants d’ici et d’ailleurs: continuez le combat avec dignité.

Au moment où j'écris ces lignes, le temps joue contre moi. Activement recherché par les Renseignements Généraux (RG) de la police nationale, la décision de me mettre aux arrêts étant confirmée, je me dois de vous dire ceci: Rien ne doit altérer notre volonté de faire triompher la vérité portée par le Président Gbagbo Laurent. Il est le vainqueur des élections de Novembre 2010. Aucune intimidation ou torture d'où qu'elle vienne ne doit ébranler notre conviction de combattre le régime moribond de Dramane Ouattara. Un régime imposé par des armées étrangères. Nous n'avons qu'un seul et unique devoir : combattre avec les moyens légaux pour restaurer la dignité de notre pays. Quant à moi, je suis disposé à affronter toutes les épreuves qui se présenteront à moi. S'il en faut, c'est avec joie que j'irai m'abreuver davantage à la source de l'immense savoir intarissable de nos illustres combattants que sont Sangaré Aboudrahamane, Affi N'Guessan, Lida Kouassi, Douaty Alphonse... Continuez la lutte sans relâche. Continuez la lutte sans faiblir. Sans compromission. Car la victoire est à nos portes. L'ennemi est plus que jamais confondu. Car bientôt, le Président Gbagbo Laurent recouvrera la liberté. Pour l'honneur et la gloire de son pays. Gbagbo compte sur vous ! La Côte d'Ivoire compte sur ses enfants!

Dieu aime Gbagbo !


Publié le mercredi 5 juin 2013  |  L’intelligent d’Abidjan





Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !