Extradé en Côte d’Ivoire / Charles Blé Goudé répond : « Je n’ai fait aucun deal avec le pouvoir d’Abidjan »

Jeudi 31 Janvier 2013 - 00:25


Extradé en Côte d’Ivoire / Charles Blé Goudé répond : « Je n’ai fait aucun deal avec le pouvoir d’Abidjan »
Le chef de l’ex-galaxie patriotique était hier devant la doyenne des juges d’instruction pour répondre des nombreuses accusations portées contre lui.
Charles Blé Goudé s’est finalement prononcé sur les conditions de son retour au pays. La tâche est revenu au porte-parole de son conseil d’avocats, Me N’Dri Claver de livrer les détails et de l’extradition de son client, tel qu’il le leur a confié lui-même : « Il a tenu à dire à ses détracteurs qu’il est mal à propos en ce qui le concerne qu’on parle d’un quelconque deal sur sa venue en Côte d’Ivoire. Il a été appréhendé sans son avis et il a été conduit en Côte d’Ivoire. Il tient à ce que l’opinion publique le sache », a soutenu Me N’Dri Claver. Avant cette réaction du « général de la rue » à tous ceux qui l’accusent d’avoir passer un deal avec le pouvoir, le leader des jeunes pro-Gbagbo est arrivé, sous grande escorte policière, au cabinet de la doyenne des juges d’instruction, Delphine Makoueni, à 9h00. Directement, il a été conduit au cabinet du juge où il a passé un quart d’heure avant de rejoindre le poste de police du tribunal. Le « petit » de Laurent Gbagbo est toujours vêtu des mêmes habits qu’il a portés à la télévision. Il n’était pas menotté cette fois. D’une démarche assurée, l’air souriant, Blé Goudé a rejoint le poste de police. Ses avocats ayant plaidé et obtenu l’autorisation d’un entretien avec leur client avant l’audition. A 9h25, alors que Blé Goudé est en entretien avec ses défenseurs, du fourgon de la Maca descend l’ancien secrétaire général du Fpi, Akoun Laurent qui le rejoint au violon du poste de police. Après une 1h30 d’entretien avec ses avocats, le leader de l’ancienne galaxie patriotique retourne devant le juge d’instruction. Cette fois-ci en chemise bleu marine à manches courtes. Le « génie de kpo » lève la main droite pour saluer ses partisans venus le soutenir. Ils scandent des « Prési ! ». Blé Goudé leur lance un sourire avant de disparaitre pour l’audition. A 17h10 pour que le prévenu après son passage devant le juge a été embarqué pour son lieu de détention.

Sam-Wakouboué





Publié le jeudi 31 janvier 2013  |  L`expression




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !