Exclusion du FPI du jeu électoral: Miaka prend la communauté internationale à témoin

Samedi 13 Avril 2013 - 08:49


Exclusion du FPI du jeu électoral:  Miaka prend la communauté internationale à témoin
Le pouvoir Ouattara, en décidant d’ex - clure le FPI du scrutin législatif en décembre 2011 sans avoir été inter - pellé par vous, et maintenant, en l’excluant encore du jeu électoral, relative - ment aux scrutins locaux, prend rendez- vous avec l’histoire en se rendant coupa - ble d’une grave dérive totalitaire. Ce pouvoir, installé à coups de bombes au nom de la démocratie au détriment du FPI, refuse d’appliquer les termes de la résolution 2062 du 17 juillet 2012 que vous avez produite au nom de l’ONU. Il est encore temps d’arrêter ce cavalier seul du RDR et du RHDP qui conduit inexorablement la Côte d’Ivoire vers un régime de parti unique, ce qui constituerait pour nous, un recul de près d’un quart de siècle. L’ONU et son Conseil de Sécurité jouent, à ce tournant  de l’histoire de notre pays, leur crédibilité et ne peuvent plus s’autoriser sans dommage à produire des résolutions contre le seul camp Gbagbo. Tout comme, au demeurant, la Cour Pénale Internationale joue également sa crédibi- lité, dans un éventuel procès, qui ne visera que Laurent Gbagbo seul.
Le Front Populaire Ivoirien vous prend donc à témoin, en vous informant en même temps qu’il ne se taira pas, ni face à la dérive totalitaire du pouvoir Ouattara, ni lors de l’éventuel procès de Laurent Gbagbo, où il y a tant à dire sur toutes les complicités inavouables, lors de la crise électorale et post électorale.

Abidjan, le 11 avril 2013

Le Président par intérim Miaka Ouretto




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !