Et si le PDCI RDA mettait fin à cette alliance de dupe dénommée “ RHDP”? Par Joël Ettien

CIVOX.NET
Dimanche 25 Juin 2017 - 15:58


C'est dans quelle alliance, un seul allié peut se permettre de tout s'octroyer, s'attribuer honneurs et privilèges au demeurant, minimiser les intérêts des autres? Dans cette duplicité, on voit le vrai visage de certains partis politiques, notamment celui du RDR qui, le fait d'être au pouvoir croit qu'il y est parvenu par sa seule force d'implantation ou puissance de mobilisation. Alors, si le PDCI RDA mettait fin à ce débat, en se forgeant sa propre force?

Dans cette alliance du RHDP qui a manqué de vérités à sa base à cause des appuis extérieurs du candidat Alassane Dramane Ouattara, qui ont pesé de tout leur poids néfaste pour l'imposer au mépris des règles de jeu démocratique, le RDR sait que sa pesanteur sur le terrain, ne vaut même pas plus de 5%, raison pour laquelle, aucune revendication de l'opposition, n'avait jamais été acceptée, il ne peut pas prétendre gagner des élections présidentielles, jamais. Qu'ils continuent de défier les autres, ils verront leur réalité sur le terrain.  Dis moi qui tu fréquentes, je te dirai qui tu es, c'est dans cette optique que se jouent les méfiances du moment. Et là encore, c'est parce que la Côte d'Ivoire n'est pas en période de campagne électorale. On s'agite déjà.

Le RDR se voit grand, riche, méprisant, hautin et frisant la traitrise aujourd'hui. Il a chassé malicieusement, les autres partis politiques signataires du RHDP, pour s'arroger seul le butin. Mais alors, pourquoi, frémissent-ils à l'idée de voir le PDCI RDA s'organiser et affûter ses armes pour la reconquête du pouvoir qu'il lui a arraché par un coup d'état, en 1999? C'est parce que le président du PDCI RDA a eu les mains et les pieds liés par les sponsors puissants de ADO qu'il s'est laissé noyauté. Mais aujourd'hui, les choses ont grandement changé. Le président du PDCI RDA séjourne depuis un certain moment en Europe, dans sa résidence privée du 16ème arrondissement. Le seul fait qu'il se soit isolé pour se remettre en aplomb dérange foncièrement le RDR de M. Alassane Dramane Ouattara. Le courage que M. Henri Konan Bédié, avait eu de brader son parti politique à l'approche des élections de 2015, en lançant son fameux appel de Daoukro, le RDR ne le fera jamais. Pourquoi espérer attendre quelque chose d'eux?

Déjà, Joël Nguessan, le champion de la délation dans ce parti, lance les hostilités, traitant le président Konan Bédié de menteur, leur béquille qui leur avait offert sur un plateau en or, leur victoire étriquée de 2015, je dis bien que l'hôpital se moque de la charité. Connait-il véritablement M. Konan Bédié? Il le connaitra au moment venu et je ne pense pas qu'il ferait venir le pape à Abidjan pour le supplier de leur offrir encore la présidence. Car, en effet, il n'y a jamais eu de vraies élections présidentielle sous M. Alassane Dramane Ouattara. Il s'est donné des victoires par des appels.

Les sorties médiatiques du président Konan Bédié, donnent des tournis à ses anciens alliés d'hier. En fait, le RDR vient de se rendre à l'évidence que leur RHPD, n'était en fait lié qu'à la seule personne du président Bédié et maintenant que c'est leur tour, ils crient aux abois. Mais, M. Bédié vient de prendre tous les ivoiriens à témoin, qu'il ne brocanterait plus jamais son parti à leur faveur. Même si ADO est candidat à l'an 2020, le PDCI RDA l'affrontera. C'est taillé et cousu.

Le constat que je fais, chaque fois que le PDCI RDA entreprend un projet, quelque temps après, le RDR le singe, mais, on reconnait la photocopie de l'original. Le PDCI RDA avec ses nouveaux courants politiques comme le renouveau qui est sur le terrain, des jeunes loups pétris de talents, de connaissances en tous genres, sans compter les clubs de soutien et associations de soutien, attention, les lignes vont bouger.

Si le RDR  pense qu'avec l'argent, il est capable de gagner seul des élections en Côte d'Ivoire, qu'il essaie. Ce qui est sûr, des revendications importantes verront le jour sous peu, à savoir: la refonte de la commission électorale indépendante, qui doit être consensuelle, la révision de la liste électorale, le découpage électoral, la libération de tous les prisonniers politiques, le retour de tous les exilés, le dégèle des avoir de certains cadres, la restitution des biens à leurs propriétaires, le désarmement de ces mutins et miliciens, la réconciliation effective pas celle qui est chantée par-ci et par-là, comme, chanter fait danser, la réalité en est une autre. Aucun parti politique et société civile ne doivent pousser ou précipiter le pouvoir à organiser des élections dans un pays défigurer comme la Côte d'Ivoire. Il y a trop d'enjeux pour entrainer tous les ivoiriens au suicide collectif.  Exiger ces conditions qui ne sont pas négociables pour que cette élection future soit enfin, le retour de la paix et la cohésion nationale, c'est le PDCI RDA qui les connait mieux qui les affrontera pour délivrer les ivoiriens.

Que M. Ouattara soit candidat ou pas, on lui a donné suffisamment de marges pour réunir et réconcilier les cœurs, il en a pas été capable, que les ivoiriens prennent leurs responsabilités. Et aujourd'hui, chacun sait désormais que c'est cet Ouattara qui est le vrai  problème des ivoiriens, rien d'autre. Alors le PDCI RDA, ne doit plus se mettre dans des calculs de si je ne fais pas ci, je risque ça, c'est fini. Qu'il quitte dans ce doute. Il y a d'autres partis politiques comme le FPI par exemple qui peut se prêter à ce jeu, pour débarrasser une bonne fois pour toute, l'appareil mortifère et satanique de ces apprentis sorciers, qui n'ont pas ouvert les yeux sur les réalités qui les rattrapent en plein vol.

Le RHDP, les ivoiriens ne l'ont jamais porté dans leur cœur, dans tous les cas, il a été crée à des fins de tricherie qui a profité à un seul camp, le RDR. Le débat doit-être clos. Le PDCI RDA aura bel et bien son candidat en 2020. C'est sur ce schéma que toutes les stratégies doivent se fondre pour sortir le pays des griffes de ces prédateurs.

                                                                                                 Joël ETTIEN      

 

 




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact




20 ANS DE MUSIQUE ES FILLES DE SAIOUA