Ensemble, forts et crédibles, nous contribuerons à la restauration de la paix et oeuvrerons efficacement pour la réconciliation dans notre pays

Lundi 20 Mai 2013 - 09:31


Ensemble, forts et crédibles, nous contribuerons à la restauration de la paix et oeuvrerons efficacement pour la réconciliation dans notre pays
Hier (Samedi 18 Mai 2013), nous nous sommes rendus à La Haye. Il faut saluer les initiateurs de cette manifestation pacifique : d’abord, l'UNG de Stéphane Kipré et son Délégué général Alexis Zahoua. Pour toute cette dynamique qui est en train de prendre forme et dont la capitalisation et le sérieux commencent à devenir visibles, - et de plus en plus lisibles -, au bénéfice du peuple de Côte d'Ivoire, ce peuple innocent et hospitalier mais qui a été meurtri dans sa chair et qui continue de subir les affres des injustices à des degrés divers, il faut saluer la détermination des responsables associatifs et politiques et les démocrates d’horizons divers  ; ceux-là, convaincus du bien-fondé de notre lutte légitime contre la financiarisation et la marchandisation systématiques du monde – avec tous ses effets pervers qui affectent les pays africains – poursuivent inlassablement, à nos côtés, la lutte pour les droits de l’Homme et pour la démocratie.
Il faut citer des noms comme Eugène Tagro  ; de Willy Bla; d'Abel Naki  ; Maurice Dalé  ; de Pacôme Zégbé  ; d’Arsène Tohou  ; de Zap Krasso  ; de Tidiane Houla  ; d’Edouard Gnabré  ; de mireille Saki; de Martine Kéi Vao  ; de Maman Kini  ; de Issa Ladio (Sankara); de Désiré Bibi; de Léontine Topo  ; de Mathilde Thépaut  ; de Pascal Logbo. La liste ne saurait être exhaustive. Mais il convient de noter la contribution - dans cette lutte - de Brigitte Kuyo; de Christine Zékou  ; de Toussaint Alain  ; de Boga Sako  ; de Bitty Barthélémy  ; de Prisca Digbeu; d’Atsé Kouassi  ; de Mè Séri Zokou  ; de Fatou Mahine  ; de Calixte Béyala  ; de Hortense Assalé et du FPI et d'autres anonymes qui sont en Afrique, dans d’autres pays d’Europe et d’Amérique. Il faut également saluer nos différents amis conseils.
La sortie d’hier à La Haye a été somme toute merveilleuse. Nous pouvons observer que pour la première fois, depuis que nous allons à La Haye, notre cortège a été admis à circuler dans la ville. Nous avons aussi été autorisés à faire notre meeting dans le sein du centre administratif de La Haye.
Il importe de retenir que nous pouvons être entendus à condition de construire et de véhiculer un argumentaire pertinent, à condition de se montrer crédibles, à condition de converger comme nous avons entrepris de le faire vers le désir incontestable d’une paix viable et durable. Cette paix viendra à juste titre, dans la concertation autour d’une table qui réunit les différents acteurs représentatifs de la crise ivoirienne. Tous ceux qui aiment la Côte d’Ivoire peuvent comprendre que les plaies se panseront graduellement avec un esprit qui s’appuiera sur le socle de vérité et réconciliation.

Claude Koudou



Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !