En 2003, Fologo mettait en doute les capacités de Bédié à diriger le Pdci : ‘’Il n’est pas rassembleur’’

Mardi 24 Septembre 2013 - 09:27


En 2003, Fologo mettait en doute les capacités de Bédié à diriger le Pdci : ‘’Il n’est pas rassembleur’’
Ex-rédacteur en chef du quotidien gouvernemental ‘’Fraternité Matin’’, ex-ministre de l’information, ex-secrétaire général du Pdci-Rda, Laurent Dona Fologo, après avoir appartenu à plusieurs gouvernements sous le président Houphouët-Boigny était convaincu qu’il était le mieux outillé pour conduire le parti sexagénaire après le décès du père fondateur. Et cette ambition, il l’avait exprimée en briguant la présidence du Pdci-Rda contre le président Henri Konan Bédié lors du dernier congrès du parti d’Houphouët-Boigny en 2001. Battu à ce congrès par l’actuel président du Pdci-Rda, Henri Konan Bédié, les relations n’étaient pas au beau fixe entre les deux personnalités à cette époque. En 2003, sous l’ex-président Laurent Gbagbo, Laurent Dona Fologo était alors président du conseil économique et social et ne cachait nullement son inimitié pour son adversaire du dernier congrès du parti sexagénaire, Henri Konan Bédié. L’Intelligent d’Abidjan, dans son N° 082 du vendredi 12 décembre 2003 et intitulé ‘’Situation sociopolitique : Fologo s’en prend encore à Bédié’’, avait rapporté un entretien de Laurent Dona Fologo publié le 03 décembre 2003 dans les colonnes de ‘’la dépêche diplomatique’’. Dans cet entretien dont l’IA se faisait l’écho, l’actuel patron du Rpp n’a pas été tendre avec le président Bédié. De son avis, Henri Konan n’était pas l’homme du consensus devant être élu à la tête du Pdci-Rda. « Bédié ne méritait pas qu’on le soutienne. Il n’est pas travailleur, il n’est pas rassembleur. C’est un égoïste. J’ai coupé les ponts avec lui dès lors qu’il a été élu président du Pdci-Rda », avait confié Dona Fologo. Dans ce même entretien, l’actuel président du Rpp, avait fait des révélations sur l’actuel président de la république, Alassane Ouattara et avait justifié son soutien au régime de l’ex-président Laurent Gbagbo. « Je ne sais pas s’il est fondamentalement convaincu par son engagement politique, mais, en 1992, il visait déjà la présidence de la république avec l’aide de Philippe Yacé. Il me l’avait alors confié » avait révélé Laurent Dona Fologo en parlant du président Ouattara. 10 ans après cette sortie de Laurent Dona Fologo, le président Bédié qui, selon lui, devrait ‘’être mis au garage’’ et ne devrait pas avoir de soutien- est encore candidat à la tête du Pdci-Rda. Mieux, le conclave du 17 août dernier a réaffirmé le soutien des secrétaires généraux du Pdci-Rda pour la candidature du président Bédié. Le bureau politique du 19 septembre dernier a dans son communiqué final réitéré le soutien des dinosaures du parti au sphinx de Daoukro. Le congrès d’octobre prochain permettra de déterminer si le président Bédié reste l’homme du consensus au Pdci-Rda

L.Barro


Publié le mardi 24 septembre 2013  |  L’intelligent d’Abidjan




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !