Emmanuel Macron vu par Jean-Marc Simon, grand stratège du coup du 11 Avril 2011.

CIVOX.NET
Mercredi 26 Avril 2017 - 07:46


 


L'"ambassadeur" J.-M. Simon (à gauche) avec l'un des chefs de la Force Licorne,

le fer de lance de la nouvelle "pacification de la Côte d'Ivoire" par la France.

« Dès les premiers mois de mon séjour, je me rends au Nord, à Kano, où un chef d'entreprise franco-libanais et son épouse tiennent, avec beaucoup de dévouement, de générosité et d'entregent, notre consulat honoraire. Ils m'introduisent auprès de l'émir Alhaji Ado Bayero, qui me reçoit dans son palais, un imposant édifice en terre battue, construit au XIXe siècle.

(…)


L'"ambassadeur" J.-M. Simon en partance pour le protectorat français

de "La République du Golf". Notez, derrière lui, la présence d'un personnage flouté...

J'assisterai quelques mois plus tard, à son invitation, au Durbar de Kano, une manifestation haute en couleur où des milliers de cavaliers viennent de toute la région, en tenue d'apparat sur leurs petits chevaux caparaçonnés, rendre hommage à leur prince qui vient à leur rencontre dans une vieille Rolls décapotable qui appartint à la reine d'Angleterre.


Qui a dit que le crime ne paie pas ? Après son forfait, J.-M. Simon est décoré

à Matignon par le très vertueux François Fillon, et Nicolas Sarkozy l'élèvera

même à la dignité d'ambassadeur de France.

J'aurais, hélas, l'occasion de me rendre à nouveau dans cette grande ville du Nord, dans l'avion du président Obasanjo, afin de reconnaître les corps de deux de nos jeunes compatriotes, enseignants au lycée français de Lagos, victimes d'une catastrophe aérienne. Le stagiaire de l'ENA de l'ambassade, Emmanuel Macron, sans doute, sur le plan intellectuel comme sur le plan humain, le meilleur collaborateur que j'aie jamais eu, m'accompagnera dans cette mission pénible ».
 

Note 1, page 179 : « A l'issue de sa scolarité, Emmanuel Macron sera affecté à l'Inspection générale des finances et deviendra, en 2012, secrétaire général adjoint de la présidence de la République puis ministre de l'Économie à l'âge de 36 ans en 2014 ».
 

Extraits de Jean-Marc Simon, « Secrets d'Afrique », Le Cherche Midi 2016 ; pages 178-179.
Publié par CERCLE VICTOR BIAKA BODA à 4/25/2017 11:54:00 AM





Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact




 

20 ANS DE MUSIQUE ES FILLES DE SAIOUA