Election présidentielle: Ouattara se constitue un nouveau bétail électoral de 3 millions de personnes.

L’opération de révision du listing électoral qui a été lancé, récemment à Yamoussoukro prévoit selon le Président de la Commission électorale indépendante (CEI), Youssouf Bakayoko, trois millions de personnes nouveaux électeurs. Et ce malgré la crise postélectorale qui a occasionné de nombreux morts et plusieurs exilés.

Vendredi 5 Juin 2015 - 07:00


8,7 millions d’électeurs attendus en 2015 contre 5,7 millions en 2010

‘'Je me félicite de voir que les requérants sont attirés, intéressés par cette opération. Il s'agit de révision de la liste électorale qui a servie en 2010. (…) Les Ivoiriens semblent intéressés par cette opération et nous pensons qu'ils seront nombreux à venir se faire enrôler'', a déclaré M. Bakayoko, après le lancement de l'opération à Attiégouakro, dans le District de Yamoussoukro. Près de 3 millions de requérants sont concernés par l'opération, a ajouté le présidant de la CEI, précisant que ‘'ce sont des spéculations donc attendons de voir''. En octobre 2010, quelque 5 725 720 électeurs ivoiriens sont allés aux urnes pour élire un nouveau président. Au total, plus 8,7 millions d'électeurs sont attendus pour l'élection présidentielle prochaine. 2000 équipes fixes et 500 équipes mobiles sont commises à la tâche pour permettre à un ‘'grand nombre d'Ivoiriens'' de s'inscrire. Pour la Diaspora ivoirienne, la CEI a prévu 53 centres répartis dans 19 pays qui accueilleront, à partir du 7 juin, les requérants. Cette opération qui prendra fin le 30 juin prochain consiste au recensement électoral in situ et à la collecte des données des requérants. En ce qui concerne les personnes déjà inscrites sur la liste électorale de 2010, seules celles ayant changé de localité de résidence (ville, commune, quartier) et qui souhaiteraient donc changer de lieu de vote en 2015, sont appelées à se rendre au guichet de recensement le plus proche de leur nouveau lieu de résidence. Il en est de même pour les personnes ayant changé de nom (personnes nouvellement mariées par exemple) qui souhaiteraient figurer sur la liste électorale sous leur nouveau nom ainsi que toutes les personnes qui n'ont pas pu ou voulu s'inscrire sur la liste électorale en 2009-2010, et qui souhaiteraient le faire maintenant pour pouvoir exercer leur droit de vote en 2015.
Les pièces à fournir par les nouveaux requérants (nouveaux majeurs) sont, pour les Ivoiriens vivants en Côte d' Ivoire, la carte nationale d'identité ou le certificat de nationalité et pour les Ivoiriens vivants à l'étranger, la carte nationale d'identité ou le certificat de nationalité ou le Passeport biométrique ou la carte consulaire. L'opération qui ne sera pas prorogée, selon le Président de la CEI, Youssouf Bakayoko, permettra de mettre en place un ‘'fichier électoral fiable, gage d'une élection crédible'', assure-t-il. L'année électorale s'ouvre en Côte d'Ivoire avec le scrutin présidentiel prévu, constitutionnellement, pour le dernier dimanche d'octobre 2015.

G. A.
Source APA NB : Le titre est de la rédaction




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !