Droits de l’homme Rien ne va plus entre Ouattara et le Pdt de la FIDH

Lundi 22 Juin 2015 - 08:04


Patrick Baudouin, président de la Fédération internationale des ligues des droits de l'Homme (FIDH)
Patrick Baudouin, président de la Fédération internationale des ligues des droits de l'Homme (FIDH)
En mission internationale en Côte d'Ivoire, le président de la Fédération internationale des ligues des droits de l'Homme (FIDH) n'a pas été reçu par les autorités bien que ce dernier ait fait sa demande d’audience. Accompagnés des responsables des organisations membres du FIDH en Côte d'Ivoire, le Mouvement ivoirien des droits humains (MIDH) et la Ligue ivoirienne des droits de l'Homme (LIDHO), Patrick Baudouin dénonce cette attitude des autorités ivoiriennes et précise qu'elle ne fait pas bon signe. "Les demandes ont été faites au moins à deux ministères qui allaient nous recevoir, l'Intérieur et la Justice. Et là, on n’a pas été reçu’’, a déclaré le président. L'avocat français constitué partie civile en Côte d'Ivoire auprès 200 victimes de la crise post-électorale estime que le refus des autorités est lié premièrement à un rapport remis en 2014 qui était critique sur l'évolution du processus judiciaire. Patrick Baudouin pense par ailleurs que l'autre raison est la gêne que peut sentir les autorités politiques à venir lui dire qu'elles vont clôturer les instructions le 30 juin. "Est-ce que c'est une façon d'échapper un peu à la discussion avec nous. J'avoue que ce n'est pas bon signe. Ça nous paraît pas bon signe," a-t-il martelé. "Je ne suis pas convaincu que cela soit suffisant parce que, il faut le dire j'ai toujours eu la pression dans ce pays.


Source: Aujourd’hui / N°913
 




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !