Dramane Ouattara: Pourquoi la France l'a installé

Jeudi 24 Mai 2012 - 07:49


Dramane Ouattara: Pourquoi la France l'a installé
On ne finira pas d’épiloguer sur la dernière interview que Dramane Ouattara vient d’accorder à Alain Foka de RFI. C’est une mine de propagandes vides qui viennent confirmer ce qu’on a toujours pensé. Plus que jamais la fameuse formule « Ouattara parle et s’enfonce » prend tout son sens. Le journaliste qui, à l’occasion, avait rompu avec la langue de bois, nous a permis ainsi de comprendre le complexe qui justifie l’obsession à vouloir cacher le soleil avec sa main. Ce soleil, c’est la façon dont Dramane Ouattara prend le pouvoir. Tous ses hagiographes et lui sont convaincus que c’est de façon démocratique. Et nous aimerions ne pas en douter. Seulement Dramane Ouattara lui-même a du mal à ne pas convaincre du contraire. Voila un bout de cette interview qui porte justement sur la question : « Alain Foka : La France, monsieur le président, avait promis une aide, vous avait accompagné dans votre aventure qui vous a installé au pouvoir après les élections…par son intervention… En tout cas grâce à son intervention… Alassane Dramane O : Non… non … la France ne m’a pas installé, j’ai été élu démocratiquement par les Ivoiriens…et il y a eu cette crise postélectorale, les Nations Unies ont pris une résolution parce que les Nations Unies avaient supervisé cette élection et à l’issue de cela le président sortant n’avait pas voulu partir. Des armes lourdes étaient utilisées et au vu de cela les Nations Unies ont demandé l’intervention des forces de l’Onuci et comme les questions de sécurité étaient reparties par zone, la France a eu l’obligation d’accompagner les Nations Unies. Il y a eu donc cette intervention. Cette intervention a permis de régler le problème du départ de l’ancien président avec les troupes ivoiriennes… » L’insistance d’Alain Foka est révélateur de ce qui, même au-delà de nos frontières, est perçu comme étant la vérité. Alors qu’est-ce que Dramane Ouattara répond pour montrer que la vérité est ailleurs ? Il reprend simplement ce qu’on sait déjà et qui nous fait penser exactement le contraire de ce qu’il veut nous faire admettre. Le monde entier sait pourquoi le président Gbagbo était un obstacle à l’accession de Dramane Ouattara au pouvoir. Il pense de bonne foi avoir gagné l’élection qui les opposait. Il n’était donc pas, en tant que personne, le problème. C’est le doute qui entoure la véracité des résultats de cette élection qui était en cause. Entre démocrates convaincus quelle aurait dû être la solution pour pouvoir se prévaloir d’avoir été élu démocratiquement? Le président Gbagbo a proposé la voie démocratique du recomptage. Dramane Ouattara a proposé celle non démocratique des armes. Et c’est à partir de ce moment-là que l’adversaire de Dramane Ouattara devient un obstacle. Mais que faut-il penser de quelqu’un qui vous aide à ôter un obstacle ? N’est-ce pas, rien que par reconnaissance, grâce à lui que vous accédez à ce que vous considérez désormais comme votre droit ? Si votre accession au pouvoir découle du « boulot de la France » comme vous le reconnaissez, n’est-ce pas dans un sens elle qui vous a installé ? Vous seriez-vous installé sans elle ?


Joseph Marat






Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !