Disparition du Pdci : La prophétie de Djéni Kobena va se réaliser ?

Vendredi 29 Août 2014 - 07:46


L’élection présidentielle qui approche, met le monde politique ivoirien en général, et le RHDP en particulier, en ébullition.  Premier à s’être déclaré candidat, le président sortant a souhaité être le seul représentant de la coalition au pouvoir.  Mais des cadres de ce regroupement, au premier  rang desquels se trouve le député PDCI de Port- Bouet, Kouadio Konan Bertin dit KKB, n’en- tendent pas les choses de cette oreille ; et veulent que leur parti, qui est l’une des com- posantes essentielles de la coalition, présente son propre candidat. C’est, selon leur vision, la seule possibilité qui s’offre, pour conjurer la redoutable prophétie de feu Djeny Kobena. En effet, au moment où ses amis et lui sortaient des rangs du PDCI, pour se constituer en parti politique autonome, Djeny avait promis de réduire le PDCI à l’état de relique au nord, et de vestige au sud. Cette philosophie de l’anéantissement se retrouve, à quelques nuances près, dans les propos tenus par le président français, François Hollande, à l’endroit du FPI, lors de son récent séjour à Abidjan ; ce parti de l’opposition ivoirienne était exhorté par Hollande, à participer aux élections nationales, s’il ne veut pas disparaître de la scène politique nationale. Les actions et les discours du  député de Port- Bouet, et de tous ceux qui sont sur la même longueur d’onde que lui, au sujet de la problématique de la candidature unique, expriment une réalité : La légitime volonté de conjuration du schéma de l’anéantissement du vieux parti, imaginé et théorisé par Djeny Kobena. Partant de là, les arguments du député, en faveur d’une candidature du PDCI, ont tout leur sens: «A l’élection présidentielle de 2010, chacun des quatre partis membres du RHDP,  avait pré- senté son champion…Le RHDP est une al- liance de circonstance, et son fonctionnement est clair. N’oublions pas que Monsieur Alas- sane Ouattara était  candidat du RDR, Mon- sieur Bedié était candidat du PDCI ; quel mal y a-t-il à reconduire ce qui avait bien marché en 2010 ? » Et le député de préciser que de toutes les fa- çons, cette question a déjà été tranchée par le Congrès du PDCI, présidé par le Président Bedié lui-même : «Le président Bedié a dit que le PDCI ne peut pas ne pas avoir de candidat ». Dans ce sens, KKB a dit qu’à l’Assemblée Nationale, les groupes parlementaires des différents partis membres de la coalition au pouvoir, travaillent en toute indépendance. « A l’Assemblée Nationale, je n’ai pas vu pour l’instant de groupe parlementaire RHDP ». Dans le sillage de KKB, Williams Koffi, membre du bureau politique du PDCI, se montre catégorique sur l’avenir de ce parti : «Un candidat unique pour le RHDP à la présidentielle de 2015, serait une catastrophe pour le PDCI et pour la Côte D’Ivoire…Si le parti créé par Houphouët veut survivre, il ne peut pas rater la compétition de 2015 ». Par rapport à ces positions qui provoquent les invectives du RDR, on peut voir la candidature unique, comme la négation du principe de la démocratie ; dès l’instant où le champ politique national, qui compte plusieurs dizaines de par- tis,  serait finalement réduit à seulement quelques-uns de ceux-ci ; et cela, au moyen de procédés auxquels le peuple n’est pas véritablement associé.  En 2010, en raison de l’importance de l’adversité, les partis de droite avaient intérêt à s’unir, pour pouvoir triompher. Mais actuellement, il n’existe pas de force face au RHDP, qui puisse faire craindre un échec à cette coalition ; au point de nécessiter la promotion d’une candidature unique en son sein. Alors que  le déroulement ordinaire, et conforme aux critères démocratiques universels, de la compétition électorale dans ces conditions, constituerait un baromètre fiable, et réaliste de la représentativité de  chacune des forces  politiques nationales. Mais pour rester fidèles à leur ligne de conduite unitaire, les membres du RHDP favorables à la candidature unique, regroupés dans des mouvements de soutien, s’activent sur le ter- rain, pour le succès de leur choix. L’une de leurs actions en direction du député Kouakou Konan Bertin, pour tenter d’infléchir sa position, et l’amener à se rallier à la cause de la candidature unique au RHDP, a été conduite par Blé Guirao, qui n’a pas manqué d’arguments : «Il faut que Ouattara ait un second mandat. En effet, ce gouvernement qui a pris le pouvoir, le gère comme Houphouët l’a si bien fait en son temps ». La preuve : «En deux ans,  après la guerre, la forte crise qui a fait plus de 3.000 morts,  la Côte d’Ivoire d’Houphouët-Boigny a effacé toutes ces traces-là, de par le travail du gouvernement  et de son président». Mais le député a eu une réaction inattendue : En faisant valoir que si la sollicitation d’un second mandat par le président Alassane Ouat- tara, est légitime, tout citoyen désireux de briguer un mandat présidentiel, a aussi le droit de le faire, il met fin  aux  espoirs de ceux qui veulent le voir changer d’opinion.  Cependant, que peut bien cacher l’inflexibilité de l’élu ? De quels moyens humains, financiers, etc. dis- pose-t-il, pour espérer aller jusqu’au bout de sa logique ? Le deuxième candidat du PDCI, qui n’aurait pas l’onction de la direction de ce parti, pourrait-il soutenir les dures exigences d’une compétition électorale à l’échelle nationale ? Autant d’interrogations pour l’heure sans réponse.         
     La prophétie de Djeny Kobena va-t-elle se réaliser ? En d’autres termes, le PDCI sera-t-il ré- duit à accepter sa mort politique, en négligeant ses propres intérêts, en tant que parti indépendant, aspirant à exercer la plénitude du pouvoir d’Etat, et en servant uniquement ceux de son allier au sein du RHDP ? Les semaines et mois à venir, situeront les militants de ce parti, ainsi que le peuple ivoirien, dans son ensemble, sur cette question.
  ESSIS AKO FélIx
Source: L’Eléphant déchaîné N°278 du mardi 26 août au lundi 1er septembre 2014 / 3ème année




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !