Désiré Porquet, un résistant s'en est allé !

Dimanche 1 Février 2015 - 22:26


Désiré Porquet à une manifestation des patriotes ivoiriens de la diaspora le 28 février 2013 devant la Cour Pénale internationale
Désiré Porquet à une manifestation des patriotes ivoiriens de la diaspora le 28 février 2013 devant la Cour Pénale internationale
Désiré porquet s'en est allé. Nous avons appris la nouvelle de sa mort dans la matinée du samedi 31 janvier 2015. Il était Conseillé économique et social sous Laurent Gbagbo, dont il était  l'un des fidèles compagnons. Intime du président Laurent Gbagbo, il lui rendait régulièrement visite dans la prison de Scheveningen à La Haye.
Depuis la crise post-électorale de novembre 2010 jusqu'à ce jour, Désiré Porquet était le seul responsable du Front populaire ivoirien qui avait la bonne volonté et le courage de manifester aux côtés des patriotes ivoiriens de France pour soutenir le président Laurent Gbagbo et les institutions de la République qu'il défendait. De Paris à la Haye, Désiré Porquet  était là pour manifester, à l'occasion de ses missions ou séjours en France. Homme de gauche, Désiré Porquet défendait naturellement la démocratie,  la  liberté, la souveraineté monétaire de la Côte d'Ivoire.
"Toute guerre de libération c'est d'abord le don de soi. Un peuple qui se bat pour sa liberté , ne peut pas perdre de guerre.. Et Mao Zedong nous l'a appris, nous l'a enseigné, une guerre de libération n'est pas un dîner de gala.", soutenait Désiré Porquet. Alors que les signes d'une guerre se faisaient de plus en plus sentir aux lendemains de la crise post-électorale de 2010, Désiré Porquet avait foi qu'une guerre de libération pouvait être gagnée par la Côte d'Ivoire, et à partir d'elle, par toute l'Afrique encore sous l'influence de l'impérialisme occidental.  Désiré Porquet était pour la souveraineté monétaire de la Côte d'Ivoire et pour une union monétaire des Etats africains:  "Quitter le franc cfa c'est même une bénédiction, une nécessité vitale", soutenait-il.
Désiré Porquet était aussi un  homme très sociable, toujours jovial, simple et de grande humilité.
Suite à la chute du pouvoir de Laurent Gbagbo et à son arrestation le 11 avril 2011, Désiré Porquet avait fait le choix de l'exil au Ghana, refusant toute collaboration avec le régime né du coup d'Etat.

Désiré Porquet est rentré d'exil le lundi 10 novembre 2014. Rentré d'exil pour prendre part au 4ème Congrès ordinaire du Front Populaire ivoirienne, il était aux côtés de son compagnon d'exil, le Docteur Assoa Adou, pour battre la campagne de Laurent Gbagbo pour la présidence du parti. Au lendemain de l'arrestation d'Assoa Adou victime de l'accusation générique et infondée d'atteinte à la sûreté de l'Etat, Désiré Porquet a piqué une crise de laquelle il ne s'est vraiment pas relevé, malgré l'apparition de quelques signes qui commençaient à donner espoir de son retour  dans le combat politique.
Nous rendons hommage au combattant, au résistant ! Nos sincères condoléances à sa famille biologique et à sa famille politique.

Zéka Togui

CI-DESSOUS DESIRE PORQUET EN VIDEOS ET PHOTOS




Désiré Porquet, devant la CPI, avec Blaise Pascal Logbo, président du NPR, dont il fut le Parrain
Désiré Porquet, devant la CPI, avec Blaise Pascal Logbo, président du NPR, dont il fut le Parrain


Désiré Porquet devant la CPI, lors d'une manifestation des patriotes ivoiriens de la diapora le 28 février 2013
Désiré Porquet devant la CPI, lors d'une manifestation des patriotes ivoiriens de la diapora le 28 février 2013




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !