Désert électoral/ Importante déclaration à la Nation du Rpci-Ac - Christian Vabé: « Le peuple empêchera sauvagement toute tentative de la CEI de travestir l’expression de sa volonté».

Mardi 1 Novembre 2016 - 07:27


Christian Vabé, président du RPCI-AC
Christian Vabé, président du RPCI-AC

« Ouattara doit tirer les conséquences du désert électoral»


 

.

Le rassemblement du peuple de Côte d’Ivoire Alternative crédible (RPCI-AC) félicite chaleureusement le peuple de Côte d’Ivoire pour avoir massivement suivi son mot d’ordre clair et net et de celui du Front du Refus et de la Coalition du Non, d’empêcher le viol de notre constitution par tous les moyens, le dimanche 30 octobre 2016.
Le vaillant peuple de Côte d’Ivoire a empêché la tenue du référendum de Ouattara sur toute l’étendue du territoire national en saccageant les bureaux de vote et en détruisant les urnes.
Selon tous les analystes sérieux et les observateurs présents, le taux de participation est de 4% ou oscille entre 3 et 5%. D’autres estimations parlent d’un taux participation autour de 6 et 7%.
Même la journaliste ANNA SYLVESTRE, correspondante de France 24 à Abidjan, a officiellement confirmé en direct le désert électoral, après avoir visité plusieurs bureaux de vote d’Abidjan.

Elle a même ironisé sur les antennes de sa chaîne que des militants du RDR de Ouattara, voyant la sécheresse électorale se profiler à l'horizon, se promenaient avec des mégaphones, supplier les populations d’aller voter à Abobo, pourtant un fief de Ouattara.

Après ce désaveu clair et net du peuple de la 3e république, le chef de l’Etat Alassane Ouattara, face à ce cinglant échec de son référendum, doit tirer de toutes les conséquences de ce fiasco et retirer son projet de nouvelle constitution.
Il peut aussi prendre de la hauteur et rendre sa démission car ce désaveu marque l’échec d’une politique.
Le RPCI-AC l'invite sans délai à s'adresser à la NATION pour annoncer le retrait de son projet controversé, qui vient d'être rejeté en bloc par 96% d'ivoiriens.
Le RPCI-AC lance un appel solennel au peuple à se tenir prêt pour la bataille finale qui est imminente, car il n’est pas question que son « NON » soit transformé en « OUI » par la Commission électorale indépendante.
Le RPCI-AC met sévèrement en garde la CEI et le chef de l’Etat Alassane Ouattara contre toute tentative de travestir l’expression de la volonté du Peuple.
La CEI doit purement et simplement annoncer l’échec du référendum sur toute l’étendue du territoire national et proclamer son annulation.
Toute autre déclaration de la CEI entrainera une réaction sauvage et inoubliable du peuple avec de très graves conséquences.
En effet, le peuple empêchera par tous les moyens la manipulation de son rejet massif du référendum par la CEI.

Le RPCI-AC lance un important Appel à la vigilance et appelle le peuple à se tenir prêt pour la dernière bataille de rejet total et définitif du référendum constitutionnel de Ouattara.
Dès que la CEI fera une déclaration contraire à la réalité des faits, le peuple prendra immédiatement la rue pour défendre de façon sauvage et inoubliable son taux de participation de 4% acquis de haute lutte.
Vive la Côte d’Ivoire
Que Dieu bénisse et protège la Côte d’Ivoire

Fait à Paris le 30 octobre 2016
Pour le RPCI-AC
Christian Vabé
Président


 


AMPLIATIONS

PRESIDENT ALASSANE OUATTARA CÔTE D’IVOIRE
PRESIDENT ROCH MARC CHRISTIAN KABORE BURKINA FASO
PRESIDENT LAURENT GBAGBO ( COUR PENALE INTERNATIONALE LA HAYE)
FRANÇOIS HOLLANDE, PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE FRANCAISE (ELYSÉE)
BARACK OBAMA, PRESIDENT DES USA (MAISON BLANCHE)
VLADIMIR POUTINE, PRESIDENT DE LA FEDERATION DE RUSSIE
ALASSANE OUATTARA, PRESIDENT DE CÔTE D'IVOIRE
JACOB ZUMA, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE SUD-AFRICAINE
CHARLES KONAN BANNY, CANDIDAT A L’ELECTION PRESIDENTIELLE DE 2015
ESSY AMARA, CANDIDAT A L’ELECTION PRESIDENTIELLE DE 2015
KOUADIO KONAN BERTIN, CANDIDAT A L’ELECTION PRESIDENTIELLE DE 2015

CLAUDE BARTOLONE, PRESIDENT DE L'ASSEMBLEE NATIONALE FRANCAISE (PALAIS BOURBON)
MANUEL VALLS, PREMIER MINISTRE FRANCAIS (PRIMATURE)
DAVID CAMERON, PREMIER MINISTRE BRITANNIQUE (10 DOWNING STREET)
PRÉSIDENT MACKY SALL (SÉNÉGAL)
ANGELA MERKEL (CHANCELIÈRE ALLEMANDE)
PRÉSIDENT OBIANG N'GUEMA BASOGO (GUINÉE EQUATORIALE)
JOHN KERRY, US SECRETARY OF STATE
GEORGE OSBORNE, CHANCELLOR OF THE EXCHEQUER
YAYI BONI PRÉSIDENT DE L'UNION AFRICAINE
DLAMINI ZUMA, PRESIDENTE DE LA COMMISSION (UNION AFRICAINE)
JEAN CLAUDE JUNKER PRÉSIDENT DE LA COMMISSION UNION EUROPÉENNE
NAJAT VALLAUD BELKACEM, MINISTRE DE L'EDUCATION NATIONALE
JEAN MARC AYRAULT, MINISTRE FRANÇAIS DES AFFAIRES ETRANGERES
BERNARD CAZENEUVE, MINISTRE FRANÇAIS DE L’INTERIEUR
CHRISTOPHE CAMBADELIS PREMIER SECRETAIRE DU PS FRANÇAIS

STÉPHANE LE FOLL PORTE-PAROLE DU GOUVERNEMENT (MINISTRE DE L'AGRICULTURE)
SÉGOLÈNE ROYAL, MINISTRE DE L'ECOLOGIE
PRÉSIDENT DE L'UNION EUROPÉENNE PARLEMENT DE STRASBOURG (DÉPUTES EUROPÉENS) STRASBOURG DÉPUTES FRANÇAIS (PALAIS BOURBON)
SÉNATEURS FRANÇAIS (PALAIS DU LUXEMBOURG)
CONGRES AMÉRICAIN (CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS ET SÉNATEURS AMÉRICAINS)
COMMONS GRANDE BRETAGNE (DÉPUTES ANGLAIS)
BUNDESTAG (German Federal Diet) PARLEMENT ALLEMAND
MICHEL KAFANDO, PRESIDENT DE LA TRANSITION BURKINA FASO

Sénatrice Claire Mc Caskill (Missouri)
Senator Tom Udall (New Mexico)
Senator Pat Roberts (Kansas)
Senator John Mac Cain (Arizona)
Senator Christopher Coons (Delaware)
Senator Mike Crapo (Idaho).

Afrique media/ LE DÉBAT PANAFRICAIN DU 09 10 2016: "Le RPCI-AC appelle au soulèvement populaire généralisé contre le viol de la constitution par Ouattara" (A partir de 4h06mn45s)

 





Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !