Depuis son exil, Konate Navigué '' le regime Ouattara panique''

Depuis plus de deux ans, Konate Navigue, secretaire National de la JFPI est en exil. Dans cet entretien , le charismatique leader de la jeunesse du parti de Laurent Gbagbo s'indigne de l'arrestation de Koua Justin et fustige le régime dictatoriale en place en Cote d'Ivoire.

Samedi 15 Juin 2013 - 07:52


Depuis son exil, Konate Navigué '' le regime Ouattara panique''
 Quels sont vos premiers commentaires suite à l’arrestation de Koua Justin ?vous vous attendiez à cette arrestation?
 
 Bien sûre qu'on s'attendait a cette arrestation .  On aurait été naïf si on ne s'y attendait pas. Seulement on ne pouvait savoir ni la date ni le lieu de l'arrestation , ni même les circonstances. Sinon on savait qu'un jour ils allaient en faire un chou gras a cause du travail  colossal qu'il abattait sur le terrain dans le cadre de la mobilisation des ivoiriens.  Mais il ne pouvait pas abandonner le travail politique de peur d'être arrêté .il a fait ce qu'il y avait a faire et comme prévu ils l'ont enlevé . Il a tout mon soutien et celui de la jeunesse ivoirienne. Il reviendra, c'est certain.
   

 Ses discours à l’endroit du régime sont trop durs…n'a t'il pas prêté le flan lui même ? Est ce qu'il ne devait pas mettre de l'eau dans son vin?

Quel vin? Monsieur! on ne met pas de l'eau dans le vin avant de le boire, sinon il perd sa saveur et il n'est plus buvable. J'ai entendu parfois ce discours . Mais vous êtes entrain de dire que les paroles et les discours de Justin sont plus durs que les tortures subies par nos militants dans les camps de concentration dénonces par les organisations des droits de l'homme ? Qu'est qu'ils entendent par démocratie?  Dans nos meetings,  on  dénonce  la violation des droits de l'homme on se bat pour les libertés individuelles et collectives on dénonce les promesses non tenues , on dénonce le ballonnement  de la presse , on appelle  a la mobilisation des ivoiriens pour la libération du président Gbagbo .  Bref, on se bat pour la restauration de la démocratie.  Jamais on a parle d'insurrection dans nos interventions.  c'est cela être dur  ?  Ils veulent certainement que le FPI se taise à jamais pour qu'ils se la coulent  douce dans une dictature sans précédent. Malheureusement pour eux, le FPI ne se taira pas. Ce n'est pas de sa nature, ni de sa culture de se taire. Peut être qu'ils nous enverrons tous en exile  et /ou en prison.


Le régime l'accuse d’être en contact avec les démobilisés de Bouaké. En plus, on l’accuse d’être à la base des attaques d’Abengourou et d’Abidjan…
             

       
Ah bon! S'ils ont perdu le contact avec leurs démobilisés , c'est que c'est grave. Vous voyez, le mensonge est devenu religion d'état . S'ils ont enlevé Koua Justin, il fallait bien trouver des raisons. Mais leur disque est vraiment rayé . Plus personne ne croit à ce type de discours.  Les partisans de Ouattara n'y croient pas , la communauté international aussi. D'ailleurs l'ONU vient de finir un autre rapport qui accable une fois de plus le régime. Donc je pense que quand le mensonge arrive a ce niveau de l'état , il faut désespérer du pays.

Selon certaines personnes, ce nième enlèvement montre que le régime n’est pas prêt à aller à la réconciliation ?


 ce régime en vérité n'a jamais été pour la réconciliation simplement parce que la réconciliation ne l'arrange pas. Il ne se fait pas du tout confiance et il est bien conscient de ses faiblesses. En même temps, il est conscient de la force de mobilisation du FPI .c'est pourquoi ils interdisent toujours nos meetings. Quand tu te fait confiance, tu vas a la réconciliation et tu ouvre le jeu démocratique . Comme c'est la loi de la majorité , le peuple souverain décide.

 Est-ce que cette arrestation ne va pas entamer le moral des militants ? À cette allure, on se demande si votre parti va survivre


 Au contraire!  On ne le dit pas toujours, mais la politique a ses règles et ses constances. Plus vous maltraitez une organisation politique, plus vous la ballonnez, vous jetez les responsables en prison , plus vous les contraignez en exile, plus l'organisation gagne en sympathie dans l'opinion , surtout quand ladite organisation défend les bonnes causes comme le fait le FPI depuis toujours . C'est l'histoire de toutes les organisations de lutte et c'est singulièrement l'histoire du FPI depuis sa création en1982 jusqu'à sa prise du pouvoir en 2000.  Les nombreuses arrestations de ses dirigeants, l' exile du pr.gbagbo de 1982 a 1988, les interdictions des meetings, les assassinats de nos militants ; toute cette répression de l'époque à accélère l'implantation du FPI qui, parti de rien est très vite devenu un parti de masse.
  Aujourd'hui que l'histoire se répète, les même causes produiront  les mêmes effets.
Beaucoup avaient parié sur la mort du FPI après le 11 avril 2011. Même CHOI, dans son dernier discours avait annoncé la mort du FPI . Aujourd'hui , il doit être malheureux de constater que non seulement le FPI existe   mais qu'en plus il gagne encore de plus en plus du terrain. Le FPI est le Phoenix qui renaîtra toujours de ses cendres et la JFPI est une hydre: tu coupe, elle pousse. Tu recoupes, elle repousse, et Ouattara , lui, n'est pas Hercules.  Non!  En vérité  monsieur ; les arrestations des responsables n'entameront pas le moral des militants et il faut que le parti appelle les ivoiriens a un rassemblement historique et vous comprendrez le sens de mes propos.


interview realisee par Yacouba Gbane / Le Temps




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !